Togo/Quand l’intrigante compagne de Debbasch crée le bazar dans la cité

0
7541

Décidément, il y a certains qui ont érigé leur propre République dans la République togolaise. Ils se considèrent comme si sans eux, le soleil ne se lèverait plus à l’est. Ils font la pluie et le beau temps et s’illustre de la manière la plus abjecte possible. Ici, nous allons parler de la compagne CHARLES DEBBASCH alias Koffi Souza, qui avec mépris et dédain, est en train de faire des misères à ses voisins direct dans la cité située à Avépozo au niveau de l’Hôtel BKBG vers la plage.

CHARLES DEBBASCH alias Koffi Souza n’est plus à présenter pour les Togolais. Malgré sa vieillesse et son état de santé qui s’est totalement détériorer, son soutien à la dictature des Gnassingbé reste inébranlable. Il y a quelques années, il a pris une jeune fille comme compagne. Malheureusement derrière le regard juvénile et doux de cette tendre et charmante demoiselle se cache un véritable « poison » qui pourrie la vie à tout le monde.

Elle a une villa dans la cité mentionnée plus haut à Avépozo. Curieusement, elle ne vit pas là-bas mais elle a réussi à narguer tout le voisinage à travers ses agissements peu orthodoxes. Certains résidents n’en peuvent plus.

Une descente discrète dans cette cité nous a permis de nous rendre compte de la triste réalité. En effet, cette cité nichée en bordure de mer est confronté à l’avancé dangereuse l’océan. Il est arrivé que la villa  la compagne de M. Koffi Souza perde une partie de sa clôture. Elle n’a pas hésité à accusé certains de ces voisins directs d’être à l’origine de l’effondrement de sa clôture. Elle a exaspéré tout le monde et  même certains expatriés. Récemment, pour arrêter un peu l’avancée de la mer, certains résidents se sont attendus pour amener des grottes. Et pour narguer davantage les gens,  elle fait venir des graviers qu’elle entrepose un peu partout pour bloquer le chemin aux autres. Elle a fini par crée une véritable anarchie dans la cité. C’est tout récemment que la Mairie de Baguida a été saisie et qui est venue pour rétablir un tant soit peu l’ordre.  Mais, personne ne peut broncher car elle se dit compagne du mercenaire à col blanc. Entre temps, l’on l’accuse même d’avoir fait venir des badauds en grand nombre pour créer le bordel au sein de la cité. Même le propriétaire de la cité n’a pas été épargné et a vu une de ses portes fracassés.

Les frasques de cette jeune dame sont nombreuses et certaines même bien connues de la justice togolaise. Elle se prévaut de son statut pour semer la zizanie un peu partout car pour elle, sans son « mari », Faure Gnassingbé n’est rien. Voilà des gens qui utilisent le nom du président de la République pour créer le désordre et nuire davantage à son image. « Vivement que cette fillette revienne à de meilleur sentiment pour le retour de la quiétude dans cette  cité », conclu un expatrié fatigué  de cette situation et tout le désordre que crée cette jeune dame.

Source : afrikfirt.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

1 + 1 =