samedi 27 février 2021

Togo / Togocel : Drôle de promotion de Pâques!


togotelecom_500x320


« Bénéficiez de 50 pour cent de bonus sur toutes les recharges le vendredi 25 et le samedi 26 mars 2016. Togo cellulaire vous souhaite une bonne fête de Pâques » : ce message, la quasi-totalité des abonnés du Numero 1 de la téléphonietogocel
 
mobile au Togo l’ont reçu à la veille de la célébration de la résurrection de Jésus-Christ. Et comme la communication au Togo coûte les yeux de la tête, à ces genres d’occasions tout le monde s’active à s’approvisionner en crédit du moins pour quelques deux jours.
 
Chose curieuse, en périodes de promotion le transfert des crédits était devenu la croix et la bannière particulièrement au soir du 26 mars. Et pour cause le réseau leader est saturé. Une question logique : n’est-il pas possible de prendre des dispositions nécessaires pour prévoir ce genre de désagrément ? Non seulement des gens n’ont pas pu bénéficier de la promotion mais aussi d’autres personnes qui n’avaient aucun crédit de communication et qui devrait effectuer des appels sont privés de leur droit. Une situation bien déplorable aujourd’hui où la communication est devenue incontournable.
 
Ce qui pose une fois encore la question de la venue d’un troisième opérateur de téléphonie mobile au Togo. On ne le dira jamais assez, le Togo est dans une situation monopolistique dans le secteur des télécommunications.
 
Pour une population de près de 7 millions avec plus de 4 millions d’abonnés, seulement deux opérateurs de téléphonie mobile et un opérateur de téléphonie fixe se partagent le gâteau. Or le nombre de Togolais qui utilisent le portable est sans cesse croissant.
 
Le gouvernement Togolais avait procédé depuis juin 2014 à un appel d’offre, pour une troisième licence dans le secteur des télécommunications. Depuis près de deux ans, l’ « Avis d’Appel d’Offres » est resté sans suite.
 
On a souvenance que le 04 novembre 2015, la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT) a adressé une lettre à Cina Lawson, Ministre des Postes et télécommunication et de l’Economie numérique, dans laquelle l’association l’interrogeait par rapport à la suite de cet appel d’offre.
 
Tous les togolais sont unanimes qu’advienne une nouvelle société de téléphonie mobile dans le pays pouvant permettre un réel jeu de libre concurrence. Mais que nenni !
 
Plus qu’une nécessité, l’arrivée d’un nouvel opérateur de téléphonie mobile s’impose. Il est impérieux que le ministère des Postes et de l’Economie Numérique, fasse diligence pour donner un souffle d’espoir aux consommateurs, surtout en ce qui concerne leurs droits à un service de qualité et à moindre coût.
 
Hélène Doubidji
 
source : togotopnews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *