Togo : Trimua Incroyable

0
536
Christian Trimua
Le sieur Christian Trimua | Capture d’écran : Fraternité

« L’hélicoptère utilisé par Faure Gnassingbé durant sa campagne a été acheté par le financement d’UNIR, il n’appartient pas à l’Etat ». Ces propos sont du militant ministre Christian Trimua. En d’autres circonstances, cela aurait été une importante information.

Seulement venant de lui, cela a juste fait sourire bon nombre de Togolais par la simple raison que c’est juste de la blague. Bien avant l’ouverture de la campagne, on a déjà aperçu Faure Gnassingbé en opération séduction à Kpélé, Hompou, Agomé-Glozou et ailleurs avec le même hélicoptère.

Aujourd’hui que la polémique enfle, dénonçant l’excès d’utilisation des moyens de l’Etat au profit du candidat UNIR, Trimua balance une réponse pareille à l’opinion, c’est bien triste. Il aurait pu se taire car il n’apprend rien aux Togolais en débitant des sornettes de ce genre. Il se pose fondamentalement la question de la moralisation de la vie publique.

En plusieurs circonstances, le mensonge est érigé en mode de gouvernance. Pendant que lui, il avance que l’hélicoptère est une propriété UNIR, d’autres nervis du même régime déclarent que tout en étant candidat, Faure Gnassingbé demeure Président de la République et par conséquent, il peut disposer de tous les moyens que lui confère la fonction présidentielle y compris l’hélicoptère pour sa sécurité. Qui croire entre Trimua et les autres ?

Pour plus d’équité lors des joutes électorales, la formule malgache qui oblige le Président en fonction à démissionner deux mois avant le scrutin au cas où il souhaite être candidat paraît meilleure.

C’est bien repoussant les excès qu’on constate à chaque joute électorale, le parti au pouvoir use et abuse des moyens de l’Etat pour l’achat massif des consciences et tronquer les résultats du vote.

Source : Le Correcteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 3 = 5