Togo : Un navire s’apprête à déverser du "riz de qualité douteuse" à Lomé

0
290


C’est une alerte de la Ligue des consommateurs du Togo (LCT). En conférence de presse ce vendredi, cette association de défense des consommateurs informe qu’il y a un navire qui attend l’autorisation des autorités togolaises pour déverser sur le marché togolais, du riz de qualité douteuse. Lire la déclaration de la LCT !
Déclaration liminaire de la ligue des consommateurs du Togo à la conférence de presse du 28/12/2018
Dans la journée du 27 décembre 2018, La Ligue des consommateurs du Togo a été alertée par des consommateurs d’une information selon laquelle un navire serait actuellement dans les eaux territoriales togolaises contenant de stock de riz de qualité douteuse.

La LCT comme à l’accoutumée, après investigation s’est rendu compte de la réalité de l’alerte.
En effet, il s’agit d’un navire MV. OCEANPRINCESS en provenance de la Birmanie qui a fait une première escale en République de la Guinée où les propriétaires dudit navire ont tenté de décharger le stock du riz avant de se voir opposer le refus du Ministre du Commerce pour défaut de qualité. Les services guinéens après inspection ont décelé des anomalies liées aux poids et à la qualité du riz birman, donc impropre à la consommation. Ceci a conduit les autorités guinéennes à prendre la mesure de non autorisation de débarquement.

Poursuivant la recherche de débouchés de son stock de riz, le navire MV. OCEANPRINCESS est actuellement en rade sur nos côtes et qu’il suffit qu’on leur donne l’autorisation d’accoster pour que le déchargement commence ; ce qui peut se faire à tout moment. Nous rappelons que la cargaison est destinée à une société togolaise.
Mesurant la gravité de cette affaire et le danger que courent les consommateurs du Togo si le navire obtenait l’autorisation d’accoster, la Ligue des consommateurs du Togo, par cette conférence de presse, vient attirer l’attention des autorités portuaires, de la Douane Togolaise, du Ministère de l’agriculture et du Ministère du Commerce afin qu’ils prennent des mesures d’interdiction d’accoster dudit navire.
Elle met en garde toute personne ou autorité qui, sous n’importe quel prétexte tenterait de faire rentrer sur le territoire togolais ce stock de riz impropre à la consommation.

La Ligue s’engage à demeurer plus attentive et regardante jusqu’à l’aboutissement de cette affaire.
« Vouloir consommer qualité, c’est vouloir mieux vivre »
Fait à Lomé, le 28 décembre 2018
Le Président,
Emmanuel SOGADJI
 
source :
 

Laisser un commentaire