Togo : Une nouvelle mission de la CEDEAO à Lomé la semaine prochaine

image_pdfimage_print


A la suite de la réunion que Jean-Claude Kassi Brou, le président de la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) a tenue mercredi dernier à Lomé avec les protagonistes de la crise politique, c’est une nouvelle mission de l’organisation sous régionale qui est annoncée.

Cette fois-ci, il s’agit des émissaires des deux (2) facilitateurs de la crise, les présidents ghanéen, Nana Akufo-Addo et guinéen, Alpha Condé. Au menu de ces prochaines discussions avec le pouvoir de Faure Gnassingbé et la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, tous les points inscrits et non-inscrits dans la feuille de route et le chronogramme de la mise en œuvre des recommandations seront éclaircis.

Cette mission annoncée pour mardi ou mercredi, selon les informations, prépare l’arrivée des deux facilitateurs-présidents à Lomé.

Mais en attendant, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) incomplète continue son petit bonhomme de chemin. Elle a déjà fait parler d’elle par deux (2) fois en deux (2) jours depuis mercredi dernier. La première fois, par voie de communiqué, pour annoncer à l’opinion qu’elle a repris service et la seconde fois en adressant un courrier aux partis politiques pour leur enjoindre de lui faire parvenir la liste actualisée de leurs représentants dans les Commissions électorales locales indépendantes (CELI).

Cette nouvelle situation inattendue créée par l’institution organisatrice des élections au Togo défraie actuellement la chronique. D’aucuns se demandent si la CENI actuelle incomplète du fait de la non participation des représentants de l’opposition à ses travaux peut agir unilatéralement alors même que la recommandation faite par les chefs d’Etat et de gouvernement le 31 juillet dernier la concernant, n’est pas encore éclaircie et mise en œuvre.
 
source : Global actu
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*