Togo/Lomé : Un journaliste visé par un projectile de l’armée

0
687


Si lors des manifestations précédentes, ils avaient juste intimé l’ordre aux journalistes de ne pas filmer, les éléments des Forces Armées Togolaises (FAT) sont cette fois-ci allés plus loin dans leurs visées.
Ce matin, c’est un journaliste reporter d’images qui a été visé par ces hommes armés devant le siège de la CDPA à Lomé.
A plusieurs reprises des citoyens ont été blessés, car visés personnellement par un gendarme, policier ou militaire qui a dirigé sur eux un canon de gaz lacrymogène.
Les projectiles de gaz lacrymogènes selon les experts en sécurité et protection civile sont destinés à être tirés non pour blesser des individus mais disperser avec l’effet brûlant de la fumée qui en découle. Au Togo, les éléments des FAT visent plutôt des individus pour lancer les projectiles histoire de blesser une personne avant l’ouverture de la fumée.
Le journaliste a reçu un coup de canon de gaz lacrymogène. On annonce également sur place, l’usage des balles en caoutchouc.
A. Lemou
 
icilome/http://news.icilome.com/?idnews=848311&t=lome–un-journaliste-vise-par-un-projectile-de-l-armee
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

27 − 18 =