Tribulations politiques togolaises/Dr Messan A. Kodjo ne compte pas baisser pavillon dans sa nouvelle dynamique

0
2522

Ses avocats s’apprêtent à interjeter appel auprès de la Cour d’appel de Lomé après la décision du Tribunal de Première instance de Lomé qui a vidé son délibéré le 18 mai dernier autour d’une saisine dont elle a fait l’objet autour de «la levée de son immunité parlementaire». Et lui-même est placé sous contrôle judiciaire depuis un mois et 2 jours. Pour autant, Dr Messan Agbéyomé Kodjo n’entend pas baisser pavillon politique. Il l’a encore fait savoir ce 27 mai, en effectuant une nouvelle sortie médiatique et politique sur Facebook.

«La nuit est longue, mais le jour vient. Restons dans la louange et dans l’incessante prière à l’Éternel, le Dieu d’amour, du pardon, de la justice, pour faire triompher la gloire de Dieu. Nous sommes tous enfants du pays, avec les mêmes droits, les mêmes devoirs et les mêmes obligations. Nul ne doit être au dessus des lois», a écrit et dénoncé l’ex Premier ministre togolais sur son compte Facebook officiel. Un message fortement empreint d’une espérance divine.
Une espérance que l’ex Président du Parlement togolais espère voir germer et se consolider dans le cœur de ses soutiens politiques depuis la présidentielle du 22 février 2020. «La loi du plus fort n’est pas toujours la meilleure, car Dieu est plus fort que tout», insiste-t-il. Avec à la clé une projection et de nouvelles promesses politiques : «Notre mission: faire développer le pays, assurer la prospérité partagée et faire rayonner la Nation, par une mobilisation générale de toutes les compétences et talents des filles et fils du pays.. Devenons fiers et dignes du Togo. Que Dieu bénisse abondamment la Terre de nos aïeux, et tous les enfants du Togo», s’est par ailleurs voulu mobilisateur Dr Kodjo, confiant en son avenir politique. Cette sortie d’A. Kodjo intervient au moment où la classe politique togolaise est dans l’attente de la formation du 1er Gouvernement du 4e quinquennat de Faure Gnassingbé.

Dr Kodjo devant la justice depuis plusieurs mois

Début avril 2020, le Conseil de Dr Kodjo avait introduit auprès du Tribunal de Première instance de Lomé une requête en annulation contre la PA (Présidente de l’Assemblée nationale). Cette requête demandait au juge civil «d’invalider la procédure ayant conduit à la levée de l’immunité parlementaire du député Agbéyomé Kodjo».
Selon les avocats du requérant, cette procédure a méconnu le principe du droit à la défense qui oblige à mettre à la disposition de leur client toutes les pièces qui fondent l’accusation. Dans le cas d’espèce, il s’agit d’une clé USB contenant plusieurs pièces que la PA Chantal Y. Tsegan a manqué de communiquer au député Kodjo. Forts de cela, ce Conseil (Me Atsoo & Agbogan) demandait instamment au Procureur de la République de suspendre la procédure judiciaire en cours (qui a mené au placement sous contrôle judiciaire fin avril 2020 de Dr Kodjo et 3 autres de ses camarades de lutte politique) le temps pour le juge civil précité de statuer sur la requête sus-mentionnée.
Ce 27 mai, la Dynamique Kpodzro dont Dr Kodjo a été le porte-flambeau à la présidentielle du 22 février dernier a organisé une rencontre décisive pour plancher sur son devenir dans le microcosme politique du Togo.

alome

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 5 = 3