Tribune/Togo… Une destination de grandeur

0
1984

Un grand discours n’a pas besoin d’être long… C’est ce que Sylvanus Olympio a prouvé le 27 avril 1960… La Nation togolaise était donc née dans la vertu de la parole et du juste verbe ; lesquels précèdent la disposition à l’action réfléchie…

Un Peuple attendait dans la nuit pour célébrer. L’Histoire de ce Peuple ne devait donc pas être retenue pour longtemps. Ce fut fait. Bien pensé auparavant, chacun des mots fut livré et accentué avec assurance et solennité ; ce qui traduit encore la grande confiance de l’équipe dirigeante et de son leader. Sylvanus Olympio et son équipe savaient où ils conduisaient le Togo.

Quoi qu’on dise et quoi qu’on fasse, Sylvanus Olympio savait exactement vers quelles destinations emblématiques, très précises en politique et en économie surtout, le navire Togo mettait le cap avec toutes les escales nécessaires. L’Éthique de la Nation et du Développement était sur le tableau de bord du navire Togo. Cette flamme ne s’est jamais éteinte sur la Nation togolaise et ce souffle habite encore des générations de Togolaises et de Togolais.

C’est ce métier de la grandeur de la République, de ses citoyens et de toutes ses composantes que nous avons le devoir de libérer de nouveau et de restituer par des actes exemplaires aussi formateurs que constants. Comme qui dirait : « Notre propension au mal n’affecte pas notre disposition au bien. (Car,) la tâche d’être homme déborde et enveloppe toutes les tâches partielles qui assignent une visée de bonté à chaque pratique. »

PSA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 3 = 1