Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Usurpation du titre de chef spirituel, mobilisation des miliciens UNIR… : Le...

Usurpation du titre de chef spirituel, mobilisation des miliciens UNIR… : Le CV puant d’El Haj Nasser Issa Touré de Sokodé

- Advertisement -

Il a été révélé au grand public à travers une vidéo dans laquelle il faisait fesser un homme accusé d’adultère. El Haj Nasser Issa Touré, chef spirituel autoproclamé de Sokodé, est décrié par les fidèles musulmans. On lui attribue la mobilisation des miliciens UNIR et une série d’agressions dans la localité.

El haj Nasser ISSA TOURE

Dans notre parution N°3023 du 11 octobre 2019, nous avons évoqué les supplices du jeune Amza Arouna, accusé d’avoir entretenu des relations intimes avec la femme d’autrui. « Le régent chef spirituel, fidèle à ses habitudes, a mis de côté le droit conventionnel qui régit la cité pour imposer ses propres règles. Il a fait administrer à Amza Arouna des fessées bien appliquées, avant de lui demander de payer une amende de 70.000 FCFA en plus d’un mouton, le prix à payer pour avoir commis l’adultère », avions-nous écrit. Les traitements dénoncés ont eu lieu fin septembre 2019 dans la maison du chef spirituel, El Haj Nasser Issa Touré, dans la ville de Sokodé.

Depuis cette publication, les langues se délient et de nombreux témoignages fusent autour de la personnalité même du chef spirituel. Tout d’abord, de nombreuses personnes, en tout cas celles qui osent élever la voix, dénoncent le titre même de chef spirituel dont s’affuble El Haj Nasser Issa Touré. Selon les informations, ce titre de chef spirituel ne lui a jamais été conféré selon les traditions. « Au fait, personne ne le reconnaît comme chef spirituel. Il a profité d’une situation pour s’imposer dans la communauté. C’est à la mort de son père qui est chef spirituel qu’il a pris son titre. Contrairement à son père, personne ne l’a consacré », indique une source.

Si personne n’ose parler de cette usurpation du titre de chef spirituel, c’est parce que El Haj Nasser Issa Touré est craint dans le milieu. Il inspire la peur des représailles pour tous ceux qui oseront défier son autorité. Il est décrit comme un maître absolu dont les décisions s’imposent à tous. Cette peur, selon nos informations, lui a été conférée par ses accointances avec les cadres du régime dans la localité. « Quand vous évoquez son nom, les populations pensent directement aux miliciens qui sévissent dans la ville pour imposer les idéaux du parti au pouvoir. En fait, c’est lui qui organise les miliciens du régime à Sokodé. Lors des législatives et des locales, il a joué un rôle déterminant dans la victoire d’UNIR », assure notre source.

Pour ces vils services qu’il rend au régime dans cette ville secouée par les manifestations contre le pouvoir de Faure Gnassingbé, le faux chef spirituel est récompensé. « Par ses agissements en faveur du régime, il est devenu intouchable. Même les autorités administratives locales peinent à le raisonner. Tous ont peur de lui », rapporte une autre source. Mais en plus de cette « immunité » dont il jouit, El Haj Nasser Issa Touré est récompensé de diverses autres manières. « Pour le récompenser des troubles qu’il a semés lors des élections locales, il a eu droit à un séjour aux Etats-Unis. Il a voyagé en compagnie du président de l’Union musulmane du Togo (UMT), pour aller suivre des enseignements sur l’Islam », déclare cette source.

A l’en croire, ce voyage à New-York n’a pas adouci le comportement d’El Haj Nasser Issa Touré. Au contraire, « il est revenu plus dangereux qu’il n’était. C’est tout le contraire de ce qu’il a appris là-bas qu’il s’est mis à faire à son retour ». C’est évidemment après son retour de New-York qu’il a fait fesser Amza Arouna. Mais contrairement à ce qu’a relaté cette victime, le supposé chef spirituel n’est pas à sa première vidéo de propagande. « Il a toujours fait ça. Il fait violenter les gens et demande à ses hommes de filmer la scène. La vidéo que vous avez vue n’a pas été filmée à son insu, il a demandé que ça soit filmé pour humilier sa victime », s’indigne la source.

Et malheur à quiconque dit bonjour à une femme sous ses yeux. « S’il ne te fait pas agresser dans la rue, il te fait convoquer chez lui pour des bastonnades », dénoncent les proches d’une de ses victimes.

G.A.

source : Liberté

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

32 − 25 =

LES + LUS

Tentative d’insurrection : Le Togo veut mettre la main sur « Master Tiger » depuis la Belgique

Ils sont désormais 28 personnes à être arrêtées dans l’affaire de tentative d’insurrection orchestrée le 23 novembre...

Togo : Le Président de la CENI Tchambakou Ayassor trempé dans un scandale de 7 milliards de FCFA

En République togolaise, chacun a sa petite histoire de vol, de pillage et de malversations. Chacun, surtout...

Togo, Mauvaise Gouvernance : Ça coince pour les 275 milliards de Francs CFA du MCC

Stanislas Baba, coordonnateur MCC Togo | Photo : DR Le processus électoral devant aboutir à l’élection...

Togo, Présidentielle 2020 : Fourmis, Pangolins et Zouaves chauffent la forêt… en attendant les Fauves

La présidentielle de 2020 devra se tenir dans la période du 19 Février au 05 mars. Sous...

Insécurité à Lomé : Un braqueur abattu par la police à Adidogomé

La police nationale vient de déjouer un plan de braquage à Adidogomé (banlieue sud-ouest de Lomé), avec...