« Un véritable dialogue politique doit s’ouvrir », d’après Agbéyomé Kodjo


agbeyomekodjo_messan

L’ancien premier ministre, Agbéyomé Kodjo persiste et signe dans l’ « approche stratégique et tactique » de l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS). Selon lui, seule l’ouverture d’un « véritable » dialogue politique entre pouvoir et opposition peut sauver le Togo et ses populations.

« Il devient à mon humble avis important qu’un véritable dialogue politique s’ouvre rapidement pour prendre des mesures humanitaires d’urgence à même de soulager la détresse de nos populations et résoudre dans la sincérité les problèmes constitutionnels et politiques qui entravent l’émergence dans notre pays d’une société de confiance, de justice et de prospérité partagée pour tous », pense-t-il.

Selon lui, le gouvernement actuel « a une volonté réelle à doter le pays  d’infrastructures notamment routières, portuaires et aéroportuaires ». Cependant, souligne-t-il, « les mesures courageuses pour répondre à la demande sociale sont insuffisantes comme en témoignent les différents fronts sociaux qui n’ont de cesse d’agiter le pays ». 

Pour créer les conditions d’une alternance au Togo, les partis d’opposition doivent procéder par des « alliances politiques » qui constituent aujourd’hui « la priorité des priorités » d’OBUTS. Au Collectif « Sauvons le Togo » (CST) dont les orientations politiques ne sont plus partagées par Agbéyomé Kodjo, l’heure est au « totalitarisme », signale-t-il.

Malheureusement l’épreuve des faits a mis en lumière une forme insidieuse de totalitarisme et de pilotage à vue dans la conduite des activités du CST », a-t-il expliqué.

Pour lui, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) de Jean-Pierre Fabre est responsable de l’échec de la construction d’une liste commune entre le CST la Coalition Arc-en-ciel pour le compte des législatives de juillet dernier.

« L’approche stratégique et tactique de OBUTS s’est heurtée au diktat de l’ANC lors des dernières législatives, empêchant le CST de construire ensemble avec la coalition ARC-EN-CIEL, une liste commune à même de nous ouvrir large le champ du possible et de nous donner les moyens d’obtenir  une majorité à l’Assemblée nationale ».

Telli K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils