Vers la scission de la CSTT ?


cstt_togo


© togoactualite – S’achemine-t-on vers la scission de la Confédération syndication des travailleurs du Togo (CSTT), l’une des plus vieilles confédérations syndicales du Togo ? En tout cas tout porte à le croire. En effet, depuis quelques mois, cette confédération, la plus représentative du Togo, selon les résultats des dernières élections sociales du Togo, traverse une crise sans précédent.
 
Une affaire de détournement de fonds empoisonne la vie de la Confédération. Certains membres de la Confédération s’appuyant sur des allégations du comptable accusent le Secrétaire général de la CSTT, M. Sébastien Têvi Bénissan d’avoir détourné des fonds à hauteur de centaine de mille. Ce que nie ce dernier qui à son tour pointe du doigt une gestion opaque des finances qui à cours au sein de la CSTT.
 
Un conseil syndical convoqué pour faire la lumière sur ces allégations s’est terminée en queue de poisson.
C’est dans cette ambiance que le secrétaire général, M. Têvi a déposé plainte contre les frondeurs. L’affaire est en instruction.
 
Mais la semaine dernière, l’affaire a pris une nouvelle tournure quand les frondeurs ont voulu organisé une conférence de presse. Ils ont été empêché par des gros bras. Grâce à l’intervention des forces de sécurité le pire a été évité.
Mais les frondeurs ne baissent pas les bras, ils sont décidés à mener la vie dure au Secrétaire général qu’ils considèrent comme illégitime. C’est dans cet ordre d’idée, qu’ils convoquent sur demain 15 septembre 2015 un congrès de la CSTT.
 
Pour la Confédération syndicale des travailleurs du Togo, tendance Têvi Sébastien, « Conformément aux articles 15, 16, 17 et 18 des statuts de notre Confédération, le Bureau Confédéral, réuni en sa session du mercredi 12 août.2015 a décidé de convoquer le Congrès Ordinaire les 17 et 18 décembre 2015 à Lomé ».
 
Par conséquent, selon une mise au point de cette tendance, en aucun moment, la CSTT n’a convoqué un congrès anticipé pour ce mardi 15 septembre 2015.
 
Le bureau confédéral invite toutes les Organisations membres à s’en tenir aux convocations de congrès à eux adressées pour les 17 et 18 décembre 2015 au siège de la confédération.
 
Le bureau confédéral invite tous les membres à ne pas céder à la diversion et à la division que certains membres tentent de créer au sein de l’organisation.
La question qui se pose maintenant est de savoir si les frondeurs vont pouvoir organisé leur congrès comme prévu. C’est le wait and see.
 
Cette crise que traverse la CSTT ressemble à s’y méprendre à celle qu’avait traversé l’UFC au lendemain de l’élection présidentielle de 2010 où deux courants du parti se disputaient la légitimité. Chacun organisa son congrès. Finalement, la solution viable pour les deux a été la scission qui est intervenue par la création de l’ANC.
 
On espère que la CSTT ne sera pas sur ce chemin. Nous souhaitons que la sérénité regagne les rangs de cette confédération pour la vitalité du mouvement syndical togolais.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *