Violences sur les stades : La FTF sanctionne lourdement Foadan, Gbikinti et Kotoko FC

0
86


La Commission de discipline de la Fédération Togolaise de Football (FTF) vient de joindre l’acte à la parole. La FTF avait promis de se montrer « impitoyable » face aux actes de violence sur les stades du pays. C’est désormais chose faite.

La commission de discipline vient de rendre son verdict sur les cas de violence observés lors des matchs de 1ère Division entre Gbikinti FC et Gomido FC, Foadan FC contre Dyto FC ainsi que sur le match Kotoko FC et Arabia FC (D2).

Pour la rencontre qui a opposé Gbikinti FC à Gomido FC, la commission retient contre l’équipe de Gbikinti qui jouait à domicile, la responsabilité de jets de projectiles, de menaces, d’envahissement de terrain, d’agressions sur les officiels et de défaillance sécuritaire.

« La Commission, décide de condamner GBIKINTI FC à une amende d’un million (1.000.000) de francs CFA pour comportements inconvenants de ses supporteurs, conformément aux articles 68.1 et 68.3 du Code de discipline », indique le communiqué de la FTF dont AfreePress a obtenu copie.

A cela s’ajoute, une interdiction de jouer à domicile pendant deux (02) ans pour le compte du championnat national de première division ou de deuxième division, et la conservation du score du match tel qu’acquis sur le terrain.

L’équipe de Gbikinti FC est également condamnée à rembourser les dépenses médicales supplémentaires effectuées par les arbitres à Kara qui s’élèvent notamment à 40.000 FCFA pour M. SIAME Koffi et 35 000 FCFA pour ESSOZIMANA Tchaa, conformément à l’article 30.2 du Code de discipline, à verser à M. ESSOZIMANA Tchaa la somme forfaitaire de 50.000 F CFA pour couvrir la perte des équipements sportifs et matériels de travail à lui, dérobés par les supporteurs, précise le communiqué de la FTF.

La commission décide également de mettre à la charge de Gbikinti FC les frais de déplacement du Commissaire au match (aller-retour Sokodé-Lomé) pour sa comparution devant la Commission de discipline, de prononcer un blâme contre le Bureau exécutif de Gbikinti FC pour les propos indélicats et inopportuns contenus dans son rapport.

Les mêmes accusations son retenus contre Foadan qui a accueilli sur son terrain l’équipe de Dyto FC.

La Commission décide à cet effet de condamner Foadan FC à une amende de CINQ CENT MILLE (500 000) de F CFA pour comportements inconvenants de ses supporteurs. D’une suspension du stade municipal de Dapaong pendant un (01) an pour le compte du championnat national de première et de deuxième divisions, et de mettre à la charge de Foadan FC les frais de déplacement du Commissaire au match (aller-retour Sokodé-Lomé) et de l’Arbitre (aller-retour Kara-Lomé) pour leur comparution devant la Commission de discipline.

Quant au match Kotoko FC vs Arabia, la commission dit avoir noté des jets de projectiles, des agressions sur les officiels et un envahissement du terrain.

La Commission condamne Kotoko FC à une amende de trois cent mille (300 000) de FCFA pour comportements inconvenant de ses supporteurs, conformément aux articles 68.1 et 68.3 du Code de discipline, condamne Kotoko FC à une interdiction de terrain pendant six (06) mois pour le compte du championnat national de deuxième et de troisième divisions.

Pour finir, la commission de la FTF a rappelé que ces décisions sont susceptibles d’appel par les parties concernées dans un délai de dix (10) jours.

Raphaël A.
 
source : afreepress
 

Laisser un commentaire