Voici les premières réactions de Me François Boko

0
84


Le monde entier est désormais au courant. Me François Boko n’a pas pu embarquer sur le vol régulier d’Air France en direction de Lomé ce jeudi 28 mars 2019. L’avocat a été empêché par la Police française de monter à bord de l’avion de la compagnie Air France.

Selon lui, ce sont les autorités togolaises qui ont menacé la compagnie française qui dessert quotidiennement la capitale togolaise que son avion ne pourra pas atterrir à l’aéroport international Général Gnassingbé Eyadema de Lomé s’il est à bord.

« J’ai été empêché ce matin d’embarquer sur le vol Air France à destination de Lomé. Il m’a été signifié ainsi qu’à mes accompagnateurs que c’est sur ordre des autorités du Togo », a posté François Boko sur son compte Twitter.

L’ancien ministre de l’Intérieur contraint à l’exil depuis 2005 déplore ce comportement suranné de la dictature cinquantenaire des Gnassingbé. « Je déplore l’attitude des autorités de mon pays, le Togo, qui ont interdit à Air France de m’embarquer ce matin à Roissy Charles de Gaulle », a-t-il regretté.

Pour lui, ce comportement d’un autre temps est indigne et contraire à l’esprit de paix et de réconciliation.

Selon nos informations, François Boko est actuellement sur le chemin de retour à sa résidence à Paris.

Godfrey Akpa
 
source : icilome
 

Laisser un commentaire