WACEMGATE : Trois organisations de la société civile appellent à deux jours de sit-in à Lomé

0
667

© togoactualite – Trois organisations de la société civile togolaise ont appelé ce mardi 9 août 2016, les populations togolaises à observer deux jours de sit-in les 30 et 31 Août prochains devant le ministère de la Justice et devant le siège de l’Assemblée nationale à Lomé. Par cette manifestation, les organisations (Ligue des consommateurs du Togo (LCT), l’Association des victimes de torture au Togo (ASVITTO) et la Ligue togolaise des droits de l’homme (LTDH)) entendent protester contre le silence des autorités du pays à la suite des révélations sur l’évasion fiscale impliquant les plus autorités du pays notamment le chef du gouvernement.
 
photo illustration
photo illustration


Les signataires de la déclaration ne comprennent pas l’indifférence et l’insouciance du Chef de l’Etat et du gouvernement qui se contentent de se limiter aux discours en dépit des privilèges et devoirs que leur confère la constitution Togolaise et les lois de la nation pour assainir les finances publiques.
 
Les organisations très préoccupées la concussion, à la gabegie et au détournement de deniers publics dans le pays interpellent incessamment le Procureur de la République à l’ouverture des informations judiciaires en vue de faire la lumière et de situer l’opinion sur les allégations.
La LTDH, la LCT et l’ASVITTO interpellent également le président de l’Assemblée Nationale à l’ouverture d’une enquête parlementaire dans le cadre de son rôle de contrôle de l’action gouvernementale que lui confère la constitution.
 
Si jusqu’à la fin du mois, ces demandes ne trouvent pas réponse, les trois organisations appellent alors le peuple au sit-in.
Les trois organisations ont par la même occasion rappelée l’impunité et le détournement des deniers publics érigé en mode de gouvernement au Togo. Elles rappellent pêle-mêle les allégations de détournement à Togotélécom, BTCI, SNPT, douanes, IDH, FER, SAFER…
 
Notons que depuis que cette affaire d’évasions fiscales a éclaboussé c’est la première fois qu’un groupe d’organisation de la société civile appelle à une manifestation publique à Lomé. Samedi dernier l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI) a organisé une marche à Dapaong.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 2 = 6