‘Zeus Ajavon a pactisé secrètement avec le pouvoir depuis 2013’, MPDD.

0
2113

Par togobreakingnews

La dernière sortie médiatique  de Me Zeus Ajavon  remettant en cause la victoire d’Agbeyome Kodjo à la présidentielle du 22 février passe mal au Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement  (MPDD). Dans un communiqué, le bureau politique du parti dénonce une hypocrisie et manipulation de cet acteur de la société civile. L’ancien coordonnateur du Collectif « Sauvons le Togo » (CST) est d’ailleurs accusé d’avoir saboté l’alternance en 2013 en tenant secrètement un deal avec le pouvoir de Lomé.

En début de semaine, Me Ajavon a déclaré qu’il lui est impossible de défendre la victoire du candidat de la  Dynamique Monseigneur Kpodzro  (DMK) au scrutin présidentiel du 22 février dernier.

« On me dit que quelqu’un a gagné, on me demande de venir défendre une supposée victoire. Jamais je ne le ferai, je ne suis pas les hommes » a-t-il eu à déclarer sur une radio de la place.

Au sujet des résultats de l’élection présidentielle de 2020, le MPDD rappelle utilement que Me Zeus Ajavon, à la tête des Forces du consensus démocratique, avait reconnu et défendu dans un communiqué publié aux lendemains du scrutin, la victoire du peuple togolais à travers M. Kodjo.

Le MPDD se dit surpris de la posture de  Zeus Ajavon après avoir reconnu auprès de plusieurs personnes la large victoire de l’opposition notamment du candidat de la Dynamique  avec qui il a partagé la même vérité.

« Mener, sous toutes les formes, le combat d’une vie pour la démocratie et les droits de l’homme et apparaître au soir de sa vie comme un allié de la dictature peut paraître comme une trahison de son idéal, ou comme un habile faussaire qui sous toute sa trajectoire de vie a abusé de la confiance du peuple souverain », écrit le MPDD.

Pour  avoir accusé Dr Kodjo de celui qui a fait s’effriter le CST, le bureau politique  souligne que  le  président du MPPD n’a jamais été convoqué par Me Zeus Ajavon en présence de Me Jil-Benoît Afangbedji pour lui reprocher d’être complice avec le pouvoir au point de lui fournir des renseignements sur les activités du CST.

Pour le parti,  il y a une véritable méprise car Me Zeus Ajavon a lui-même révélé au Président du MPDD en présence de témoins, le nom d’un personnage qui de manière constante fit office de taupe au sein du CST et au-delà dans d’autres organisations citoyennes.

« L’aventure du CST aurait pu conduire dans le cadre de la géopolitique contextuelle à l’alternance ; elle a échoué en raison de son leadership défaillant qui a secrètement communié avec le régime, et de la mauvaise gestion de la crise postélectorale interne consécutive aux élections législatives de Juillet 2013 qui a discriminé les formations politiques qui la composent dans la répartition des sièges », révèle le parti.

Au peuple, les membres du bureau politique du MPDD demandent  de rester serein et dans l’espérance que la victoire accordée à Dr Agbéyomé Kodjo, est belle et bien celle qui ouvre la voix au Togo pour connaître une fois pour de bon, l’alternance politique longtemps attendue.

source : togobreakingnews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

26 − = 17