Togo/Crise post-scrutin au long cours : Je ne suis pas candidat au poste de Premier Ministre (Gabriel A. Kodjo)

0
3389

La DMK (Dynamique Mgr Kpodzro) a effectué ce 24 juin une nouvelle sortie médiatique pour dénoncer des injustices judiciaires dont certains de ses membres sont victimes. Et mettre au clair la position de son leader vis- à-vis de la nomination du prochain locataire de la Primature.

Certains analystes de la classe politique le catégorisaient parmi les potentiels candidats à la Primature ces dernières semaines, dans le cadre de la formation du 1er Gouvernement du 4è mandat de Faure Gnassingbé.

Faux, il n’en est rien. Dr G. Messan Agbéyomé Kodjo dément prétendre succéder à Dr Sélom Klassou à la Primature. Il l’a dit ce mercredi 24 juin à Lomé au cours d’une conférence de presse qu’il a co-animée avec l’ensemble de son équipe de campagne du scrutin présidentiel du 22 février dernier.

«Je ne suis pas candidat au poste de Premier Ministre», a martelé Dr A. Kodjo. Avant de reprendre : «On nous (ndlr : la DMK) a proposé ce poste de Premier Ministre sur un plateau d’argent. On l’a refusé».

Abordant les démêlés en cours avec la justice togolaise de plusieurs de ses membres, la Dynamique Kpodzro lance un nouvel appel pressant à la communauté internationale. Notamment les Nations Unies, les Etats-Unis, la France, l’Allemagne, l’Union Européenne, l’Union Africaine et aux organisations de défense des droits humains. Elle les convie à peser de tout leur poids en vue de la libération des 16 militants de la ‘Dynamique’ encore maintenus dans les liens de la détention.

Ces 16 personnes ont été arrêtées dans la journée du 22 avril dans une opération d’interpellation qui visait principalement le président du MPDD (Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement). Quatre jours après leur arrestation musclée par les forces de l’ordre, les premiers responsables de la ‘Dynamique’ dont Dr Kodjo ont recouvré leur liberté sous condition. Les seize militants ou sympathisants précités ont été placés sous mandat de dépôt à la Prison civile de Lomé attendant d’être jugés.

A en croire Gérard Djossou, responsables du Comité des détenus au sein de la ‘Dynamique Monseigneur Kpodzro’, certains d’entre eux ont été «jugés de façon expéditive» le 1er juin 2020 sans assistance de leurs conseils et en l’absence de «toutes conditions minimales devant assurer un procès équitable» !

La DMK et la contestation post-élection 2020

Depuis la proclamation des résultats définitifs du scrutin présidentiel du 22 février donnant Faure Gnassingbé vainqueur, le candidat Agbéyomé Kodjo n’a de cesse de clamer d’être «le vrai vainqueur de cette consultation électorale». Pour ceux qui attendent l’appel de ce dernier à l’endroit des populations à descendre dans les rues pour défendre leurs votes, le fils de Tokpli adresse un message presque messianique, et sans ambages. «Je demande aux Togolais d’être confiants, et ils verront les merveilles de Dieu», a-t-il laissé entendre. Toujours sur le même sujet, sur une ton confiant, il assure : «Je vous dis que la Dynamique est enceinte, et enfantera au bout de neuf mois».

L’ancien DG du Port autonome de Lomé a empreint ces interventions ce 24 juin de beaucoup de spiritualisme. Toutes ses interventions trouvaient leur socle dans des versets bibliques. Toutes choses qui fondent son espérance politique. A ses dires, l’espoir est permis, car soutient-il, il «place toute son espérance en Dieu».

Avec alome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 47 = 48