5 morts et des blessés graves dans une série d’accidents le réveillon de Noël

image_pdfimage_print

accident_500
Image d’archives


La fête de fin d’année est un moment où on enregistre plus de cas d’accidents sur les routes, malgré les multiples rappels au respect de prévention routière. Déplorable!
 
En effet, le réveillon de noël, le 24 décembre dernier a encore endeuillé plusieurs familles dans les quartiers de Lomé. Dans cette seule nuit, les accidents de circulations ont fait près de cinq (5) morts et plusieurs blessés qui se trouvent actuellement aux morgues et dans les hôpitaux.
 
En cette période de fin d’année, la prudence doit être toujours de mise, surtout lors du réveillon de Noël et de la Saint sylvestre pour le nouvel an. Malheureusement, le manque du respect du code de la route amene certains citoyens à être victimes de graves accidents. Dans la nuit du 24 décembre dernier, à la veille de la célébration de la fête de nativité, un motocycliste sans casque a été fauché sur le Boulevard Léo 2000 et a perdu sa vie.
 
Au niveau de la zone portuaire, un père de famille et ses six (6) enfants se sont retrouvés avec leur tricycle sous un pont près de l’usine de Cimtogo. L’homme qui conduisait l’engin n’a pas survécu. Mais ses enfants, très grièvement blessés, ont été transportés rapidement dans un hôpital de la place.
 
De même vers Akodésséwa , sur le boulevard Félix Houphouët Boigny, un autre vieux père a été aussi renversé par un conducteur de taxi-moto. Le monsieur est grièvement blessé à une jambe cassée. Il serait toujours en soins intensifs au CHU Sylvanus Olympio. D’autres accidents sont également constatés sur la circulation de Notre Dame des Apôtres à Bè. Et on dénombre plusieurs blessés graves.
 
A cette série d’accidents, il faut ajouter celui de Makassi, le jeune danseur de Toofan qui a trépassé le 21 décembre. Le nombre de décès d’accidents de circulations avoisine déjà cinq (5) personnes en cette période de fête de fin d’année. Voilà ce qui est déjà enregistré sur les routes alors qu’on n’est pas encore arrivé au 31 décembre, veille de la nouvelle année 2015.
 
La prudence et le respect du code de la route doivent permettre de préserver les vies.
 
source : togobreakingnews
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*