Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



A moins de 24 h de la campagne électoral, les forces en présence

image_pdfimage_print

candidats_pres_2015_550


© togoactualite – Dans moins de 24 h la campagne pour l’élection présidentielle s’ouvre sur toute l’étendue du territoire nationale. Durant 15 jours les candidats à cette élection vont sillonner les monts et vallées du pays à la conquête des voix. Ils sont cinq en lice pour cette élection. Il s’agit de Jean-Pierre Fabre du CAP 2015, Aimé Gogué d’A DDI, Me Mohamed Tchassona du MCD, Gerry Taama du NET et Faure Gnassingbé d’UNIR.
 
Tous ces candidats vont la première expérience présidentielle pour le compte de leur parti, bien que Jean-Pierre Fabre et Faure Gnassingbé se sont déjà affronté lors de la dernière présidentielle. Le premier était soutenu à l’époque par l’UFC, l’ancien principal parti de l’opposition. Depuis ce scrutin, Fabre a pris ses distances de son ancien mentor politique Gilchrist Olympio en créant finalement son propre parti ANC qui le présente avec le soutien du CAP 2015.
 
Quant au second Faure Gnassingbé, il ne pourra plus bénéficier de l’appui de la machine électorale du RPT, l’ancien parti unique crée par son père, qu’il a dissout pour créer sa propre formation politique UNIR. Ce parti depuis qu’il a été crée en avril 2012 n’a pas encore tenu son congrès constitutif mais se présente comme le principal parti du pays car ayant raflé 62 sur 91 députés lors des dernières législatives.
Derrière ces deux candidats qui font profil de challenger, trois autres joueront les rôles d’outsider.
Mais il faut compter sur Aimé Gogué qui dispose d’une assise électorale non négligeable dans le grand nord, dans les Savanes et pourra même glaner quelques voix dans les plateaux aux deux favoris grâce à l’immigration des peuples moba dans cette région.
 
Me Tchassona Mohamed comptera sur le vivier électoral du peuple tèm, majoritaire dans la région centrale. Les tèm sont aujourd’hui partagés entre le pouvoir et l’opposition même si la balance penche pour le pouvoir qui grâce aux cadres du milieu membres d’UNIR à l’avantage des pronostics. Il ne faut pas oublier non plus les aspirations au changement de ce peuple est si intense. On se rappelle qu’en 2007, alors que tout le nord avait basculé pour le blanc, couleur du RPT à l’époque, l’UFC avait réussi à remporter un siège dans la préfecture de Tchaoudjo lors des législatives.
 
Gerry Taama, il est populaire chez les jeunes et sur les réseaux sociaux, mais est-ce suffisant pour remporter un scrutin présidentiel ? Pas si sûr surtout qu’il devrait batailler dur sur ses terres de Doufelgou pour faire le plein des voix. Les natifs de la préfecture en l’occurrence le ministre Bawara et les autres lui mèneront la vie dure.
Ce qui est sûr ce scrutin se gagnera surtout dans la zone méridionale du pays qui a elle seule fait près de 60 % de l’électorat.
 
Mais dans un scrutin à un seul tour, les candidats doivent viser tous les coins du pays.
Selon, plusieurs observateurs le grand vainqueur de cette élection sera l’abstention car dans le camp de l’opposition, les électeurs reprochent le discours ambivalents de ces leaders qui avaient clamé haut et fort que « sans réformes pas d’élection » et finalement ils se sont engagé sans crier gars.
De toutes les campagnes seront ouvertes et engagées et les surprises ne sont exclues.
 
Il faut toutefois noter que cette campagne électorale s’ouvre dans une situation sur le plan social empreinte de revendication des fonctionnaires qui réclament de meilleures conditions de vie et de travail.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Publié le 9 avril 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer