Accueil SOCIÉTÉ JUSTICE Affaire Pasteur Edoh Komi : Le procureur de la République donne des...

Affaire Pasteur Edoh Komi : Le procureur de la République donne des précisions

- Advertisement -

mmlk_500


Du nouveau dans le dossier pasteur Edoh Komi, président du Mouvement Martin Luther King, la Voix des Sans Voix arrêté le 10 mars dernier et incarcéré à la prison civile de Lomé. Les accusations portées contre l’homme de Dieu et défenseur des Droits de l’Homme se précisent de jour en jour ainsi que le sort qui lui sera réservé.
 
Selon le Procureur de la République Blaise Poyodi rencontré par des journalistes de radio Victoire Fm, Edoh Komi est arrêté pour son dernier communiqué publié sur l’affaire Kossiwa Djogbessi, du nom de cette jeune fille dont le corps a été retrouvé dans un puits à Bè Kpota, banlieue Sud-Est de Lomé. Le procureur incrimine également ses déclarations dans ledit dossier. « Le mal est qu’il n’a jamais cherché à rencontrer les magistrats dans cette affaire pour savoir ce qui est fait et pourquoi cela a été fait », fustige le procuReur dont les propos sont rapportés par Joachim Agbétim de Victoire Fm.
 
M. Poyodi apporte des précisions dans le dossier et donne les raisons pour lesquelles le dénommé Christian, arrêté pour le meurtre de Mlle Akossiwa Djogbessi, a été mis en liberté. Selon le procureur, le Nigérian Christian était en visite chez un de ses cousins habitant au quartier Bè Kpota au moment des faits. C’est son hôte qui se serait rendu coupable du crime de sang avant de prendre la fuite vers le Nigéria. Le nommé Christian, selon le procureur aurait été arrêté pour les besoins de l’enquête et aurait pleinement collaboré avec la police ce qui a permis l’extradition vers le Togo du véritable coupable. Il n’y avait plus matière à garder le nommé Christian, a martelé M. Poyodi qui précise les chefs d’accustation portés contre M. Komi. Le pasteur est accusé d’outrage à magistrat, de diffusion de fausses informations sur les juges et de troubles à l’ordre public.
 
Selon les informations, le pasteur aurait présenté ses excuses à la magistrature en ce qui concerne les chefs d’accusation d’outrage à magistrat.
 
Le président du Mouvement Martin Luther King la Voix des Sans Voix est connu pour son engagement en faveur des Droits de l’Homme et son activisme dans les dossiers des violations des droits humains. Cet activisme lui vaudra le trophée de l’un des hommes et femmes de l’année 2014 décerné par la chaîne de télévision francophone TV5 Monde.
 
Le MMLK est fondé le 15 décembre 2005 et a été officiellement reconnu le 20 septembre 2006. Le mouvement a pour mission la défense, la protection et la promotion des droits de l’Homme. Il entend faire respecter la dignité humaine, lutter contre les arrestations arbitraires et les détentions abusives, œuvrer pour les droits des opprimés, des marginalisés et des sans voix.
 
Fin
 
Bernadette A.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 4 = 5

LES + LUS

Présidentielle du 22 février au Togo : Quelques chiffres et dates clés

Les togolais iront aux urnes le samedi 22 février pour la présidentielle. Au total...

Microfinance : Plus de 500 millions de FCFA volatilisés à Lumen

Depuis le lundi 13 janvier 2020, les agences de Lumen sont prises d’assaut par les épargnants. Ils veulent rentrer...

Présidentielle 2020 : 40 220 flacons d’encre indélébile réceptionnés par la CENI

Tout se précise pour la tenue de l'élection présidentielle du 22 février 2020 au Togo. La Commission...

Présidentielle du 22 février 2020 : Cadre électoral vicié et impératif de transparence pour la vérité des urnes

Le 22 février 2020, le Peuple togolais élira un nouveau Président de la République pour un mandat de...

Média et développement communautaire : La radio Dunenyo(Ahépé) fête ses 5 ans !

La radio Dunenyo à Ahépé (préfecture de Yoto) a déjà 5 ans d’existence. Pour marquer ce jubilé...