Affaire de trafic de cartes de séjour : Koffi Yamgnane aurait touché à 2 millions FCFA

image_pdfimage_print

kofi_yamgnane


L’affaire de trafic de cartes de séjour dans laquelle serait impliqué le candidat à la présidentielle de 2015 au Togo, le Franco-togolais, Koffi Yamgnane, prend une nouvelle tournure avec l’annonce par les médias français que ce dernier, mis sur écoute par la police judiciaire parisienne, aurait touché à du « cash ».
 
Koffi Yamgnane aurait perçu 3 000 euros, environ 2 millions de francs CFA, pour fournir en échange des titres de séjour à deux sœurs marocaines, information qui d’ailleurs a été confirmée par l’avocat, Marcel Ceccaldi, actuellement en garde à vue, selon le site d’information français www.rtl.fr.
 
Cette nouvelle déclaration contredit les affirmations du président de Sursaut Togo qui soutient n’avoir jamais reçu de rétributions financières lorsqu’il portait des aides aux Africains en situation difficile en France.
 
Selon la même source, le « pacte » aurait été conclu en janvier dernier dans un appartement du 16ème arrondissement de Paris, et Koffi Yamgnane aurait reçu l’argent en liquide d’une des jeunes filles marocaines du nom d’Asma, à qui il aurait même dédié un livre.
 
Pour l’heure, l’issue du processus judiciaire reste incertaine.
 
Gaël N.
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*