Il est
Flash info :: | Marche de ce 04 octobre à Lomé: la foule des manifestants a considérablement grossi au point de jonction à Deckon, ce qui en a fait de nouveau une marée humaine. | | Deux corps ont été retrouvés dans le fleuve qui traverse la ville de Mango, les 22 et 23 septembre 2017, victimes de la répression des forces de l’ordre (Eric Dupuy). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Agbéyomé: « Toute démarche solitaire qui se nourrit d’illusions est sans lendemain »

image_pdfimage_print

agbeyome_kodjo_500x290

Dans une interview accordée au Journal togolais Le Changement, l’ancien Premier Ministre togolais, Agbéyomé Kodjo a fait le tour de l’actualité sociopolitique du Togo. Il s’est prononcé sur le dialogue politique qui démarrera finalement le 19 mai prochain, de la vie chère, de la relation de sa formation politique avec le Collectif Sauvons le Togo (CST), de son soutien à l’initiative de la Vision Togo 2030, sur la présence au défilé marquant le 54e anniversaire de l’indépendance du Togo, notamment.

Concernant le dialogue politique, Agbéyomé Mensah Kodjo a indiqué que les reformes politiques sont utiles dans le cadre de la politique d’apaisement initiée par les pouvoirs publics et appelle les partis prenantes à trouver le consensus nécessaire pour ne plus prendre le peuple en otage avec les questions politiques pendant que la condition se dégrade de jour en jour.

L’ancien Premier Ministre a ensuite indiqué que dans la logique de la réorientation substantielle de l’action politique du parti Obuts, il s’inscrit dorénavant dans une approche pragmatique privilégiant l’intérêt général et au discernement. C’est ce qui explique son soutient l’initiative de la prospective des politiques publiques qui définit une vision à long terme.

« Quel esprit sérieux, quel homme politique responsable, quel citoyen consciencieux pourrait rester indifférent relativement à la démarche actuelle du gouvernement qui rompt avec le pilotage à vue ? Sans des objectifs clairs à court, moyen et long termes, il ne peut y avoir une mobilisation des efforts de tous, en vue de la réalisation des résultats escomptés pour le développement et la modernisation de notre pays », a déclaré le président de Obuts. Pour lui, dès lors que tout programme de prospective vise des objectifs de développement, clarifie ses modes de décision, allège ses procédures et se concentre sur les défis à venir, procède d’une initiative judicieuse, sa formation politique va soutenir.

A ceux qui veulent savoir la position de Obust par rapport au CST, l’ancien Premier Ministre rappelle que son parti a suspendu sa participation aux activités du CST pour les motifs et raisons dont nul n’ignore l’étendue et le contenu.

Depuis quelques mois, plusieurs langues envoient Obuts et son président Agbéyomé Kodjo à Unir. D’autres mêmes avancent qu’il s’agit d’une obsession pour le natif de Yoto. « Je n’ai qu’une obsession ! Celle d’œuvrer pour des lendemains meilleurs au bénéfice du peuple togolais et de sa jeunesse en particulier. C’est pourquoi, j’estime qu’il faut savoir raison garder, comprendre que le combat politique doit in fine, avoir pour objectif premier, d’améliorer les conditions de vie des populations en étant attentif à leurs préoccupations », a-t-il répondu.

Il appelle l’opposition à tirer les conséquences qui s’imposent des 24 ans d’échecs afin de rectifier le tir pour espérer faire bouger favorablement les lignes dans l’intérêt supérieur de notre peuple.

La président de la formation politique Obuts indique que la démarche de l’Appel des Patriotes initiée par Fulbert Attisso est une démarche crédible, inclusive et qui a de meilleures chances d’obtenir l’adhésion populaire et la caution de la communauté internationale, si certains n’avaient pas vite fait de trouver des mains imaginaires derrières la démarche. « Dans le contexte actuel de notre pays, toute démarche solitaire qui se nourrit d’illusions et de chimères est sans lendemain ! », rappelle-t-il.

Sur sa présence aux festivités de commémoration de l’indépendance du Togo le 27 avril dernier, Agbéyomé Kodjo répond qu’il a été invité par l’Etat par respect aux éminents postes qu’il avait occupés dans le pays dont la Primature et la présidence de l’Assemblée nationale.

« En outre, la réorientation stratégique de l’action politique de notre formation politique OBUTS privilégie le discernement et la courtoisie républicaine. Nous sommes en démocratie et chacun est libre de ses choix et les assume en responsabilité pour faire avancer le pays », a-t-il précisé.

 

Commentaires

comments

Publié le 16 mai 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer