Ahoomey-Zunu ne va plus accepter la grève dans santé qui prend en otage le pays

image_pdfimage_print

ahoumey_zunu


© togoactualite – Le Premier ministre, Ahoomey-Zunu, ministre de la santé a effectué une visite ce lundi au CHU Lomé Commune. Le but contacter de visu le travail des agents dans ce centre.
Il a profité de cette visité pour dénoncer les grèves intempestives dans le secteur de la santé et qui prennent en otage la population entière.
 
Se lançant dans une auto-satisfaction, le Premier ministre Ahoomey-Zunu a confié aux agents qu’ils ont fait des efforts ces dernières années en ce qui concerne les salaires et les primes des agents et qu’ils vont continuer dans ce sens reconnaissant tout de même que des efforts restent à faire dans le domaine des services.
 
« Le service des urgences du CHU SO est dans un état lamentable, les blocs opératoires ne peuvent pas être considérés comme de vrai bloc en 2015 », déclare-t-il avant de poursuivre que les laboratoires n’ont pas d’instruments pour travailler.
 
« C’est des choses que nous devons corriger et je pense qu’avec vous nous devons faire une petite pause en termes de réclamations de primes de tous les jours pour que nous puissions nous occuper des services désormais. Mais j’observe que chaque fois qu’on lance une grève qu’il y ait de l’administration générale, il n’y ait que la santé et l’éducation qui font grève. On se demande pourquoi ? Nous sommes dans une phase où nous avons fait des efforts sur des salaires et des primes, il faut maintenant améliorer les services », souligne-t-il.
 
Il a poursuivit qu’ils ne peuvent plus accepter « ceux qui lancent cette grève utilisent le secteur de la santé pour prendre notre pays en otage ».
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*