Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Alberto Olympio : « Moi devant les tribunaux ? Une manigance de mes détracteurs »

image_pdfimage_print

alberto_olympio_500x350


© togoactualite – L’information avait futée dans les réseaux sociaux avant d’être repris par le quotidien « Forum de la semaine ». Alberto Olympio risquerait des poursuites judiciaires pour son rôle supposé dans l’élection d’Ibrahim Boubakar Kéita au Mali. Après Koffi Yamgnane, un candidat à l’élection présidentielle au Togo serait dans le viseur de la justice, se permet d’écrire l’éditorialiste. En effet, selon le quotidien, la classe politique malienne et sa diaspora en France auraient déposé une plainte contre M. Alberto Olympio pour avoir grâce à un logiciel permis l’élection d’IBK au Mali.
 
Réagissant en début du weekend à cette information, M. Olympio l’a minimisé.« Quand j’ai lu ça, j’ai failli tomber parce que je rigolais », a-t-il déclaré.
 
Il a dénoncé une manigance de ses adversaires qui savent qu’ils ne peuvent pas l’attaquer sur son parcours alors ils usent de dénigrement pour salir son image dans l’opinion.
 
Le Président du Parti des Togolais est revenu sur son rôle aux côtés d’IBK lors de cette présidentielle.
« Un candidat m’a demandé de venir l’aider à comptabiliser les voix lors du scrutin. On a déployé les agents dans tous les bureaux de vote. Une fois les résultats sortis des urnes, mes collaborateurs déployés dans tous les bureaux de vote nous ont envoyé par sms les résultats des bureaux de vote sur un serveur et moi je n’ai fait que le calcul », précise-t-il.
 
« Ce n’est pas moi qui ai publié les résultats, ce n’est pas moi la CENI là-bas, ce n’est pas moi le Président de leur Cour constitutionnelle », a-t-il encore indiqué estimant qu’il n’a fait qu’indiquer la vérité des urnes.
 
Premier candidat désigné par une formation politique, M. Alberto Olympio, est un informaticien fin qui ne s’en cache pas de mettre ses compétences au profit de l’opposition pour la compilation des résultats sortis des urnes.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Publié le 9 novembre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer