Alberto Olympio maintient sa candidature et demande aux bonnes volontés de se joindre à lui

image_pdfimage_print

alberto_olympio600


Le choix de Jean-Pierre Fabre, le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), comme candidat unique du Collectif Sauvons le Togo (CST) et de la Coalition Arc-en-ciel fait toujours couler d’encre. Doit-on parler de candidat unique de l’opposition ou de candidat du Combat pour l’alternance en 2015 (CAP 2015) ?
 
Interrogé vendredi sur le sujet par l’Agence de presse Afreepress, le candidat désigné les 1er et 2 août dernier par le Parti des Togolais lors de son premier congrés ordinaire, Alberto Olympio pense que Jean-Pierre Fabre n’est pas le candidat de l’opposition mais « un candidat commun à un groupe de partis politiques ».
 
« Je suis toujours candidat à la présidentielle de 2015 et comme il y a au moins deux candidats de l’opposition, on ne peut parler d’unicité. Il y a au moins une centaine de partis politiques au Togo et il a été choisi par 8 partis, ce qui ne fait même pas la majorité des partis », a indiqué M. Olympio.
 
Pour lui, l’opposition togolaise ne saurait avoir un véritable candidat unique sans au préalable avoir défini ce qui sera fait ensemble.
 
« Se dire qu’on est ensemble sans savoir ce qu’on veut faire ensemble, n’a pas de sens à mon sens », a-t-il relevé avant d’ajouter que « cela fait 50 ans que ça dure et on a marre de perdre à chaque fois ou de se faire voler la victoire ».
 
Au demeurant, a-t-il souligné, ce qui est important aujourd’hui, c’est de trouver « une nouvelle manière de faire la politique » pour apporter le bien-être au peuple togolais. Il a ainsi invité les bonnes volontés qui veulent œuvrer dans ce sens, à se joindre à lui.
 
Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) de Me Dodzi Apévon et l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI) de Professeur Aimé Tchabouré Gogué, ont quitté le conclave du CST et de l’Arc-en-ciel avant la désignation de Jean-Pierre Fabre. Pour ces deux partis qui ont depuis le 29 juillet 2014 pris une part entière dans les travaux du conclave, les réformes politiques priment la candidature unique de l’opposition.
 
Telli K.
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*