Après le dédommagement des victimes de la torture, le PCJV demande au gouvernement de ne pas oublier les victimes de la CVJR

image_pdfimage_print

Le versement par le gouvernement togolais des dommages et intérêts aux victimes de torture dans le cadre de complot contre la sureté intérieure de l’Etat, a fait réagir la Plateforme citoyenne justice et vérité (PCJV) qui a rendu public un communiqué dans ce sens.

Dans ce communiqué ce mouvement citoyen chargé du suivi des travaux de la CVJR se félicite du versement du montant de dédommagement à ces victimes mais recommande au gouvernement de faire de même pour les autres victimes, notamment celles de la CVJR pour qu’elles aussi ne soient pas obligées de saisir la Cour de Justice de la CEDEAO. Notons que la CVJR a recommandé que les victimes d’actions politiques de 1958 à 2005 soient dédommagées par l’Etat togolais.

Lire le communiqué de la PCJV.

 
communiqué de la PCJV en pdf

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*