Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

La Banque africaine de développement préconise une tolérance zéro pour la fraude et la corruption

image_pdfimage_print

bad


La Banque africaine de développement (BAD) veut que les pays de langue officielle portugaise (PALOP) déclarent la tolérance zéro pour la fraude et la corruption à travers d’un cadre juridique et institutionnel pour assurer la bonne gouvernance et la transparence dans l’administration publique.
 
Cette suggestion a été faite mardi à Praia par Ezzeddine Nciri, chargé du département de l’intégrité et de la lutte contre la corruption de la BAD, au cours d’un séminaire destiné aux députés et techniciens d’Angola, du Cap-Vert, de Guinée-Bissau, du Mozambique et de Sao Tomé et Principe.
 
Le séminaire porte sur le rôle des parlementaires dans la promotion de bonne gouvernance, dans la gestion des finances publiques et l’obligation de rendre compte.
 
Selon M. Nciri, la BAD a adopté une politique de tolérance zéro pour tous les actes de fraude et de corruption. Une telle posture, a-t-il ajouté, doit être suivie à toutes les étapes de l’évaluation ou l’exécution de projets de développement, étant donné que la BAD est disponible pour aider et donner des conseils tout au long de ce processus de manière à éviter, autant que possible, les cas de fraude et de corruption.
 
Dans la vision de ce responsable, les parlementaires jouent un rôle crucial dans ce processus, étant donné qu’ils représentent les intérêts de la population, qu’ils ont aussi l’initiative législative et un rôle crucial pour promouvoir les règles d’éthique, de transparence et de responsabilité dans leur domaine.
 
Pour sa part, le député capverdien Alcidio Tavares a souligné les progrès du Cap-Vert en matière de contrôle parlementaire des finances publiques.
 
Au Cap-Vert, les bilans trimestriels sont accessibles par n’importe quel citoyen sur le site Web du ministère des Finances, a-t-il afirmé.
 
Xinhua
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 20 août 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer