Il est
Flash info :: | J-P Fabre a appelé ce mercredi à de nouvelles mobilisations populaires les 26, 27 et 28 septembre 2017 au Togo, et confirme la mort d’un manifestant à Mango en ce jour. | | La rentrée scolaire 2017-2018, initialement prévue le 25 septembre, a été repoussée au 02 octobre (Gouvernement). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Campus/Manifestations/Procès : Sept étudiants remis en liberté

image_pdfimage_print

apevon_500x350

Sept des huit étudiants encore en détention, ont été remis en liberté lundi soir, après plusieurs heures d’audience au Palais de justice de Lomé, a constaté l’Agence Savoir News.

 

Accusés de « rébellion et de dégradation de biens publics », ces étudiants ont été déclarés « non coupables » par le juge.

 

« Le juge a déclaré tous les prévenus non coupables et les a relaxés. C’est un sentiment de satisfaction », a déclaré Me Dodji Apévon, l’un des avocats de ces étudiants.

 

Le huitième, Folly Satchivi, président de la Ligue togolaise des droits des étudiants (LTDE) sera jugé le 26 juin.

 

Ce dernier (qui ne s’est pas présenté au palais) « a des ennuis de santé » et serait sous soins, selon ses proches.

 

La mobilisation était forte ce lundi au Palais de justice où on notait la présence des responsables de la société civile et d’organisations de défense des droits de l’homme, avocats etc… Plusieurs étudiants ont également fait le déplacement pour soutenir leurs camarades.

 

Les huit étudiants avaient été interpellés, après les affrontements qui ont opposé la semaine dernière, étudiants et forces de l’ordre. Les heurts ont éclaté suite à un rassemblement de la LTDE, violemment dispersé aux gaz lacrymogènes.

 

Les étudiants réclament une amélioration de leurs conditions de vie et d’études sur le campus.

 

La Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH) a condamné une « répression barbare, primitive, infamante et sauvage » des étudiants et exhorté les ministres de l’enseignement supérieur, de la sécurité et de la protection civile, ainsi que les autorités universitaires au « respect des franchises universitaires et des libertés publiques ». FIN

 

En Photo : Me Dodji Apévon.

 

Edem Etonam EKUE

 
savoir news
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 19 juin 2017


Catégorie(s) : Société
Tags : , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer