Il est
Flash info :: | Présence d’hommes cagoulés à un point de départ de la marche de l’opposition de ce jour, le ministre Damehame confirme ces témoignages. | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Le CAP2015 veut obliger le gouvernement à prendre en compte les recommandations de l’APG

image_pdfimage_print

manif_cap2015_03aout2017


Le Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP2015) se désolidarise des démarches engagées par le gouvernement sur la question des réformes constitutionnelles et institutionnelles. Des démarches qu’il estime conduites de « façon arbitraire ». Le regroupement accuse le ministre de la l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales de s’être « lancé dans des consultations unilatérale avec des partis politiques » sans aucun préalable. C’est la preuve que le « gouvernement fait fi de l’Accord Politique Global », a soutenu mercredi 3 août 2017, Jean-Pierre Fabre, en marge de la marche organisée par ce regroupement de cinq formations politiques de l’opposition pour réclamer les réformes politiques dans le pays.
 
Cette manifestation, a insisté Jean-Pierre Fabre, est organisée dans le but d’obliger le gouvernement à prendre en compte les recommandations de l’APG.
 
La mise en place par le chef de l’Etat de la Commission de Réflexion sur les Réformes Politiques institutionnelles et constitutionnelles est une « provocation », a indiqué le président de l’ANC critiquant au passage, la présidente de cette commission, Awa Nana Daboya qui est selon lui, une « adepte du mode de scrutin uninominal à un seul tour ».
 
Le désir du peuple, a dit pour sa part Brigitte Kafui Adjamagbo Johnson, demeure la « limitation du mandat présidentiel à deux mandats de cinq ans ». Elle défend en outre, l’idée d’élections présidentielle et législative à deux tours.
 
Il faut rappeler que cette manifestation publique a débuté au rond-point Gakpoto à Bè Kpota à Lomé et a pris fin par un meeting organisé sur le terrain du Bas-fond devant le Collège Saint Joseph.
 
Théophile K.
 
source : afreepress
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 4 août 2017


Catégorie(s) : Politique
Tags : , , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer