Clôture de campagne à Lomé/CAP 2015 s’opposera vigoureusement à toute tentative de fraudes électorale

image_pdfimage_print

cap2015_campagne_kpalime


Comme annoncé sur son calendrier de campagne, CAP 2015 a clos son opération de charme du peuple togolais débutée le 10 avril dernier dans la partie septentrionale du Togo. Au moyen d’une caravane colorée, ambiancée, empreinte de chants populaires et de mobilisation et regroupant diverses couches d’âge, le CAP 2015 a tenu à présenter son candidat Jean-Pierre Fabre à l’électorat de Lomé et ses environs.
 
Durant près de 10h d’horloge donc, cette coalition de partis politiques a sillonné les principales artères de la cité poumon économique du Togo. Un itinéraire qui a pris en compte aussi bien les principales voies de circulation de la préfecture du Golfe que celles de Lomé. Un rapide meeting d’un peu plus d’une heure a sanctionné ce show électoral.
 
Au Stade Omnisports de Lomé où cette imposante caravane dominée par la couleur orange de l’ANC (parti de Jean-Pierre Fabre) a chuté, une foule des grands jours a chaleureusement ovationné son candidat et ses proches collaborateurs.
 
Cette ovation populaire a succédé à des prières (chrétienne et musulmane) et au chant d’airs populaires. Patrick Banku Lawson, principal directeur de campagne de son compagnon de lutte Fabre, n’en demandait pas mieux pour haranguer, durant plusieurs minutes, une foule chaude de sympathisants et de militants.
Il a insisté sur la «mise en garde du CAP 2015 contre toute proclamation de résultats provisoires par la CENI, sans utilisation de procès-verbaux». Sur cette base, il a appelé les électeurs du 25 avril à la vigilance durant le décompte dans près de 9.000 bureaux de vote.
 
Edem Gadegbeku
 
source : alome
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*