Coalition Arc-en-ciel/ Me Tchassona Traoré dénonce l’élection de Me Dodzi Apévon et parle de « simulacre de vote »

image_pdfimage_print

Tchassona-Mohamed-Traoré_500

Me Mouhamed Tchassona Traoré, président national du Mouvement des Citoyens pour la Démocratie et le Développement (MCD) n’est pas content. Mais alors-là  pas du tout content et il tient à le faire savoir à ses camarades de lutte de la Coalition Arc-en-ciel à qui, il a adressé une lettre au début du mois d’août 2014.

Que reproche Me Mouhamed Tchassona Traoré, actuel président de l’Association du notariat africain à la Coalition Arc-en-ciel ? La lettre dont l’Agence de presse Afreepress vient de recevoir copie, dénonce comme « non conforme », le vote ayant déterminé le nom du candidat de la Coalition Arc-en-ciel à la candidature unique de l’opposition togolaise. « Nous venons  par la présente vous exprimer notre indignation et surprise désagréable profonde, d’apprendre par voie de presse notamment sur Kanal fm le 30 juillet 2014, le vote intervenu contre toute attente au sein de la coalition Arc en Ciel », écrit le président du MCD qui estime que cet « acte » a été posé au « mépris des règles et modes de décision jusqu’ici observés au sein de la coalition.

Les raisons qui sous-tendent cette assertion sont les suivantes, écrit-il dans sa lettre et de les énumérer une à une. « 1-Le principe de vote depuis l’expression des candidatures des Partis, n’a  aucun moment fait objet de consensus, de même qu’à plusieurs reprises le MCD a exprimé son opposition au principe de vote à  la suite des incidents intervenus lors des médiations menées par le Président Antoine Folly dans le cadre de recherche de consensus sur cette question, 2-    Face aux difficultés qu’a éprouvées la Coalition pour la désignation du candidat après des concertations, plusieurs de nos comptes rendus font état du constat d’échec du processus, 3-   

A la réunion du 25/07/14, le représentant du MCD a fait connaître de l’inopportunité de convoquer une plénière  qui sera consacrée à la désignation à tout prix du candidat de la Coalition avant le conclave Arc-en-Ciel/CST, 4-    La réunion convoquée le 27/07/14 sans ordre du jour, a été maintenue en dépit des excuses et raisons de portée hautement religieuse avancées par le Président Me TCHASSONA TRAORE Mouhamed  pour expliquer l’empêchement du MCD à répondre présent à cette réunion », énumère-t-il dans cette missive au contenu très amère envoyée à ses pairs.

Le président national du MCD dit ne pas comprendre que, ce  qui des mois durant n’a pu faire l’objet de consensus, « comme par miracle, le devient ». « On fixe les règles de jeu, on rend possible le principe de vote et ses modalités allant même soumettre au vote un Parti absent et son Candidat », s’indigne-t-il et de préciser que le « MCD considère ce vote comme un passage en force violant délibérément les droits du Parti MCD et son candidat ».

« Les candidats présents et leurs Partis  ont eu l’occasion d’accepter le principe de vote, d’expliquer dans toutes les dimensions les motifs et capacités devant rendre leur candidature valable et ceci au détriment du candidat du MCD absent », dénonce Me Tchassona-Traoré qui n’hésite pas à qualifier ladite élection de « simulacre de vote ». « A l’issue de ce simulacre de vote, les résultats rendus publics donnent le CAR gagnant avec vingt points, en deçà de la moyenne absolue. Comme quoi, on peut accepter des choses que l’on reproche au système », enfonce Me Tchassona-Traoré. Une lettre  qui selon nos informations, est adressée à tous les sept (7) partis composant la Coalition Arc-en-ciel.
Les conséquences

« Eu égard à tout ce qui précède, le MCD déclare ce qui suit : -Le simulacre de vote intervenu le 27/07/14, pour les raisons évoquées plus haut, ne saura lui être opposable et traduit tout simplement le désistement de deux candidats au profit du candidat du CAR ;

-rien pour le moment n’ébranle la candidature du MCD au sein de la Coalition Arc En Ciel ;
-Le MCD continue de soutenir toutes les actions tendant à aider à l’émergence d’une action unitaire inclusive de toute la classe politique de l’opposition ainsi que nous nous sommes engagés dans l’acte fondateur de la Coalition Arc en Ciel ;

-D’ores et déjà, le MCD compte sur la sagesse des présidents pour remettre la Coalition dans son esprit fondateur », martèle le natif de Sokodé qui tient à « jouir » de son droit légitime à être candidat aux élections présidentielles de 2015.

Me Dodzi Apévon joint par l’Agence de presse Afreepress n’a pas souhaité commenter le contenu de cette lettre. C’est à Antoine Folly de l’UDS-Togo de s’exprimer sur cette mini-crise au sein de la coalition, a-t-il confié à l’Agence Afreepress.  

Olivier A.

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*