Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Contestation des résultats du scrutin de la présidentielle : Gilbert Bawara met en garde le CAP 2015

image_pdfimage_print

bawara_vote


Quelques jours après la proclamation des résultats du scrutin présidentiel du 25 avril dernier à l’issue duquel le président sortant, Faure Gnassingbé a été déclaré gagnant avec 58,75%, les quatre (4) candidats vaincus ne se reconnaissent pas dans les résultats.
 
Si pour certains d’entre eux, il n’est pas question de faire le recours à la Cour constitutionnelle, pour d’autres, en l’occurrence Jean-Pierre Fabre sorti 2ème de cette compétition électorale, selon les résultats de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), il s’agit d’un « coup de force électoral ». En conférence de presse ce mercredi à Lomé, le Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) appelle déjà les Togolais à la mobilisation pour faire obstacle au pouvoir en place sur la base de l’article 150 de la Constitution togolaise.
 
Le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Gilbert Bawara était également face à la presse ce même jour pour dire que cette réaction du CAP 2015 n’est pas justifiée. Selon lui, la différence entre le « vainqueur » et son poursuivant immédiat s’élève à plusieurs centaines de milliers de voix.
 
« Le spectacle que M. Jean-Pierre Fabre est en train de donner est tout à fait ridicule », a lancé ce jeudi le ministre sur une radio locale.
 
« Si un candidat veut organiser des manifestations publiques, il n’y a pas de problème, c’est une expression des libertés, il doit pouvoir le faire. En revanche, tout comportement, tout acte attentatoire à l’ordre public et à la sécurité, le gouvernement prendra les dispositions qui s’imposent et les forces de sécurité feront leur devoir », a-t-il prévenu.
 
Selon les résultats provisoires donnés par la CENI, Jean-Pierre Fabre arrive en seconde position avec 34,95%, soit un peu plus de 722.000 voix contre plus 1,2 million pour Faure Gnassingbé.
 
Bernadette A.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Publié le 30 avril 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*


Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer