Contestation du fichier électoral : le CAP 2015 se fie à la réponse des experts de l’OIF

image_pdfimage_print

fichier_electoral


Selon les informations parvenues à l’Agence de presse Afreepress, les experts de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) vont rendre publics en début de semaine, les résultats du travail qu’ils effectuaient depuis quelques jours sur le fichier électoral qui fait l’objet de contestations.Ayant déjà analysé grâce à ses propres experts le fichier électoral de 2013 dans lequel il a décelé 29.000 doublons sur un échantillon de 50 centres de recensement et de vote (CRV), quelle sera la réponse du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) si les experts disent que le fichier est désormais bon?
 
« Si au bout de ces 10 jours, l’OIF qui est en train de travailler sur le fichier, estime que le fichier est maintenant bon et que nos experts confirment, là, nous serons preneurs », a déclaré ce lundi sur RFI, Dr Geoges-William Kouessan, porte-parole de ce regroupement de partis politiques de l’opposition dont le candidat à la présidentielle du 25 avril 2015 est Jean-Pierre Fabre.
 
Presque confiant sur la fiabilité du fichier électoral en proie à des contestations par plusieurs acteurs politiques de l’opposition, le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Gilbert Bawara a déclaré ce samedi devant les populations de Légbassito (20 km au nord-ouest de Lomé qu’on verra ce lundi si les experts des candidats, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et les experts de l’OIF « trouveront dans le fichier électoral, 30% de doublons ou plus de 250.000 doublons ».
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*