Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Le CRD-Togo recommande aux acteurs politiques de faire les réformes avant la présidentielle

image_pdfimage_print

edem_atsu_crd-togo


Selon le coordonnateur général du Collectif de résurgence de la diaspora togolaise (CRD-Togo), Docteur Edem Atsu intervenant dimanche dans l’émission « 12-13 » de la radio Nana FM, « les réformes auraient été mises en œuvre s’il y avait de la part du pouvoir et de l’opposition le souci de l’intérêt supérieur de la nation ».« Le pouvoir est dans son jeu de préservation de ses acquis éphémères et matérialistes. L’opposition est dans son jeu d’une quête morbide des mêmes acquis au détriment de ce qui pourrait relever du long terme et de constructif pour la nation, à savoir une démarche vertueuse qui mène vers la mise en place d’institutions vertueuses au service de la prospérité partagée pour tous », a-t-il précisé.
 
Après ce constat, le premier responsable du CRD-Togo a mis en garde les acteurs politiques contre toute tentative d’aller à la présidentielle de 2015 sans les réformes.
 
« Pas d’élection en 2015 sans les réformes institutionnelles et constitutionnelles, sinon le pays va s’embraser », a-t-il martelé.
 
Sur la question de la candidature du chef de l’Etat actuel, Faure Gnassingbé au pouvoir depuis 2005, le psychiatre a estimé qu’en termes de légalité, la candidature de Faure Gnassingbé va de soi pour cette échéance électorale cde 2015 et qu’ « il n’y a même pas débat sur la question ».
 
Telle n’est pas la position de toute l’opposition sur ce sujet qui, selon les informations, constitue le point de blocage des réformes depuis le 30 juin 2014 où les députés ont opté pour un rejet massif du projet de loi de réformes de la constitution, essentiellement en ses dispositions relatives à la limitation des mandats présidentiels à deux (2) et au changement du mode scrutin d’un (1) à deux (2) tours.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 29 décembre 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer