La dot, le nouveau moyen d’enrichissement des familles

image_pdfimage_print

dot


Dans un communiqué rendu public mardi 21 mars 2017, le Mouvement Martin Luther King (MMLK) appelle la population à une prise de conscience sur le phénomène du « contrat de mariage et de la dot ».
 
Dans ce communiqué transmis à la rédaction de l’agence de presse Afreepress, le pasteur Edoh Komi, attire l’attention de l’opinion sur la « mauvaise foi et la cupidité des parents qui imposent des dots d’un montant faramineux aux prétendants de leurs filles ».
 
Le MMLK appelle à une prise de conscience et au respect des dispositions du Code des personnes et de la famille. Selon ce code, «le montant de la dote ne peut excéder la somme de dix mille francs ».
 
Malheureusement, dans la pratique, la dot devient un nouveau moyen d’enrichissement, un fonds de commerce dont se sert la plupart des parents des futures épouses pour escroquer et extorquer des fonds aux futur époux.
 
Ces abus et dérives dégoûtent les futurs époux, qui dans la plupart des cas renoncent ou sont obligés de se saigner pour y parvenir.
 
 » Cette pratique ramène la femme au rang de marchandise qu’on échange contre les biens matériels faisant d’elle une éventuelle propriété ou esclave de l’homme », dénonce pasteur Edoh Komi.
 
Raphaël A.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*