Faure Gnassingbé ne doit plus se représenter en 2015, selon la majorité des lecteurs de Togo Actualité

image_pdfimage_print

faure_sarakawa_500

La majorité des Togolais sont opposés à une prochaine candidature de Faure Gnassingbé à la présidence de la République à la fin de son deuxième mandat de cinq ans à la tête du pays. C’est ce que révèle un sondage menée par notre site, votre site. Selon, plus de la moitié des personnes qui ont répondu à notre questionnaire, la limitation de mandat doit s’appliquer immédiatement à l’actuel président de la République.

Ils sont donc, plus de 60% de personnes interrogées qui pensent ainsi alors que plus de 14% de personnes soutiennent l’opinion contraire. Pour 16% des personnes, en choisissant de se retirer à la fin de son mandat, Faure Gnassingbé respecte ainsi l’Accord cadre de Lomé.

Dans cette hypothèse, 10% des sondés suggèrent à son parti de désigner en son sein une autre personnalité susceptible de défendre les couleurs du parti alors que près de 2% des personnes ne croient pas à cette hypothèse. Pour cette dernière catégorie de personnes, Faure Gnassingbé est le candidat naturel de son parti.

Comme on le voit les Togolais sont majoritairement opposés à une présidence à vie de Faure Gnassingbé après près de deux décennies de règne de son géniteur. Reste à savoir, si l’homme qui se réclame de l’esprit nouveau écoutera la voix du peuple, la voix de la raison en se retirant de la course à la présidence de la République en lançant ainsi son pays sur la voie de l’alternance pacifique et de la démocratisation véritable. Seul l’avenir nous dira si l’histoire doit Faure Gnassingbé comme par lequel l’alternance pacifique et démocratique est née au Togo.


 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*