Le feu d’un foyer à l’origine de l’incendie mortel de dimanche dernier, selon yark Damehame

image_pdfimage_print

yark_28032014

L’incendie survenu à Bè Kpéhénou dimanche dernier et qui s’est soldé par deux morts, des blessés et d’importants dégâts matériels, a été provoqué par « le feu d’un foyer vers le local où était entreposé » le carburant frelaté, a appris lundi l’Agence Afreepress du ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Yark Damehame.

Selon le ministre, « de l’enquête ouverte pour élucider les circonstances de ce sinistre, il est apparu selon les premiers éléments recueillis qu’il y avait stockage illicite de produits pétroliers, notamment de l’essence destinée à la vente dans l’une des pièces de la maison. Au moment où le nommé Anator Ferdinand, après une dernière livraison, faisait des calculs avec le fournisseur, un vent aurait emporté le feu d’un foyer vers le local où était entreposé ce carburant, déclenchant ainsi l’incendie qui s’était propagé sur les huit pièces de la maison ».

Le stockage des produits pétroliers dans les maisons d’habitation, représente « un danger » pour la population, a expliqué le ministre avant de déplorer le comportement « incique et belliqueux » de certains « concitoyens » envers les sapeurs pompiers.

« De tels actes engagent leur responsabilité pénale et des poursuites judiciaires », a mis en garde le colonel yark Damehame.

Telli K.

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*