Finance : Le Togo lève déjà 93 Milliards de Francs CFA sur le marché financier de la sous région ouest africaine

image_pdfimage_print

ayassor_500


A l’issue de l’opération d’adjudication de bons de trésor le 11 Février, le Togo a pu recueillir 30 Milliards de francs de Cfa comme il le souhaitait. Cette opération est la troisième effectuée par notre pays en 2015.
Le 29 Janvier 2015, le Togo procédait à sa première opération d’adjudication d’obligation pour un montant de 30 Milliards sur le marché ouest africain. Elle est prévue pour une durée de 3 ans, échéance 30 Janvier 2018 avec un taux d’intérêt de 6,12%.
 
L’Agence UMOA-Titres, la Banque centrale (BCEAO) ont aidé l’Etat togolais pour cette opération qui permet au pays de mobiliser des ressources à un taux particulièrement attractif en comparaison à ceux habituellement pratiqués pour une durée moyenne analogue.
 
”Cette opération constitue une première sur le marché par adjudication depuis 2007, et consacre un retour aux pratiques internationales. En conformité avec les meilleurs standards internationaux, le remboursement de ces obligations se fera en totalité à échéance, et non plus suivant un mode de remboursement par amortissement. Cette pratique est plus adaptée au financement des ambitieux programmes de développement économiques du Togo’, a déclaré Mashoud Yérima Amadou, le directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique à nos confrères de republicoftogo.com.
 
Cette opération financière sur le marché de l’UMOA était la deuxième en ce début de l’année 2015, la première étant une opération de bonds de trésor qui a permis au Togo de lever 33 Milliards de francs CFA le 14 Janvier dernier.
 
Selon le Trésor public, le Togo a décidé de recourir plus souvent au marché financier régional pour disposer de ressources nécessaires pour financer ses ambitieux programmes de développement.
Ainsi, le Trésor public du Togo compte émettre sur le marché régional jusqu’à hauteur de 270 milliards de francs Cfa contre 248 milliards en 2014, soit une progression de 8,9% d’après l’Agence Umoa-Titres. Ce montant est composé d’émissions de bons du Trésor de 150 milliards et d’obligations du Trésor de 120 milliards. Rien que pour le mois de janvier, le Trésor public du Togo a donc déjà opéré deux émissions de bons d’un montant total de 63 milliards et 30 Milliards pour le mois de Février. La prochaine opération est prévue pour le 3 Mars.
 
Une volonté de maîtriser l’endettement des Etats
 
Des huit pays de l’Union monétaire ouest africaine (Umoa) seuls le Togo, la Guinée-Bissau et le Niger comptent augmenter le volume de leurs émissions de titres publics sur le marché financier régional en 2015.
 
Un communiqué de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) indique que les émissions de titres publics des six autres Trésors sont toutes en régression. Celles de la Côte d’Ivoire est en baisse de 29,8% pour se situer à 1 046 milliards. Le Bénin est en régression de 49,9% pour se situer à 185%. Le Burkina Faso régresse de 11,0% pour se situer à 210 milliards en 2015. 414 milliards pour le Mali en 2015 , une baisse de 9,0% . Baisse de 27,4% pour le Sénégal qui n’empruntera que 480 milliards de francs de bons et d’obligations en 2015.
 
Selon la BCEAO , Pour l’ensemble de l’Union, on en sera à 2 865 milliards, contre 3 691 milliards en 2014, en baisse de 22,4%, en liaison avec la volonté des Etats de maîtriser leur endettement. L’Agence Umoa-Titres affirme que contrairement aux années antérieures, le programme annuel d’émission sera mis en œuvre progressivement, sur la base de calendriers trimestriels détaillés, publiés au début de chaque trimestre et fixant la date, la procédure, l’instrument, le montant et la maturité de l’émission. Il indique que le nouveau mode de publication du calendrier vise à renforcer sa stabilité.
 
Koudjoukabalo
 

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*