Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Fulbert Attisso demande à Alberto Olympio de ne pas s’enfermer dans les revendications de l’opposition « perdante »

image_pdfimage_print

fulbert-atisso_500x350


Selon le principal initiateur de l’Appel des patriotes, Fulbert Attisso, le vrai problème pour la prochaine élection présidentielle, c’est celui du rassemblement de l’opposition et non de l’assainissement du fichier électoral dans lequel s’est engagé le candidat investi par le Parti des Togolais, Alberto Olympio.
 
« Je m’étonne qu’Alberto Olympio qui a créé un parti qui porte l’espoir pour son travail sur le terrain, entre dans la revendication classique de cette opposition perdante. La revendication sur l’assainissement du fichier électoral est légitime, elle date d’au moins 15 ans. A la veille de chaque élection depuis 2003 l’opposition porte cette revendication, à savoir que le fichier électoral est émaillé d’imperfections, il faut le nettoyer », a-t-il déclaré ce vendredi dans l’émission « club de la presse » de la radio Kanal FM.
 
Pour lui, le même fichier a servi à l’élection présidentielle de 2003 et aux élections législatives de 2007. Suite aux élections législatives, le RPT a eu 50 députés pour 900 000 voix et l’UFC, le CAR et les autres partis de l’opposition ont rassemblé plus de voix que le RPT, a-t-il relevé.
 
« C’est le même fichier émaillé d’imperfections qui a servi pour les élections législatives de 2013. Pour l’UNIR, on avait 62 députés pour 800 000 voix, le CST avait 500 000 voix, le CAR 200 000 et ADDI a 150 000 voix, les voix de l’opposition ont dépassé encore une fois celles du parti au pouvoir », a poursuivi le défenseur de l’union de l’opposition.
 
Pour rendre possible l’alternance en 2015 lors d’un scrutin à un seul tour, la panacée réside selon lui dans la désignation par les partis de l’opposition d’un seul candidat face à celui du pouvoir.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Publié le 30 janvier 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer