J.P. Fabre : il faut qu’ « on trouve une autre date à cette élection »

image_pdfimage_print

jpf_john_dramani


Le président ghanéen Dramani Mahama en visite à Lomé a rencontré mardi 24 mars 2015 les responsables du Cap 2015. La question des reformes, la transparence de l’élection présidentielle du 15 avril 2015 et l’assainissement du climat politique ont été au cœur des discussions.
 
Au sortir de la rencontre avec le président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le président de l’ANC, Jean Pierre Fabre a indiqué que la date du 15 avril prévue pour la présidentielle doit être repoussée.
 
« La francophonie travaille sur le fichier. Dans l’état où il est aujourd’hui, il est nécessaire que pour éviter l’improvisation, la précipitation et le désordre, qu’ on trouve une autre date à cette élection », a déclaré le candidat du Cap 2015 au micro de l’équipe de Wayeno présente sur les lieux.
 
Concernant les garanties liées à la crédibilité de l’élection, Jean Pierre Fabre reste évasif. « Le président Mahama nous a dit qu’il a pris bonne note de préoccupations et qu’il discutera aussi bien avec la Ceni qu’avec les autorités togolaises », nous a-t-il confié.
 
source wayeno
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*