Jean-Pierre Fabre parle de « coup de force du gouvernement » sur France 24 et TV5 Monde

image_pdfimage_print

jpf_tv

Le président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Jean-Pierre Fabre, en tournée européenne depuis quelques jours pour faire part à l’opinion internationale de la situation politique actuelle au Togo, a réaffirmé sur les chaînes internationales France24 et TV5 Monde que le rejet des réformes à l’Assemblée est « un coup de force du gouvernement ».

« Ce qui se passe au Togo est grave, le gouvernement a perpétré un coup de force sur un accord signé sous l’égide de la communauté internationale. Ce rejet de loi n’est qu’une plaisanterie de mauvais goût, un simulacre organisé par le pouvoir en place, pour s’exonérer de ses responsabilités », a-t-il soutenu sur ces médias.

C’est pour cette raison qu’il a dû prendre la décision d’une tournée européenne, avec pour objectif de pousser l’opinion internationale à mettre la pression sur le gouvernement, « afin qu’il prenne des mesures pour que les réformes attendues par toute la classe politique togolaise et toute la population puissent se faire ».

En plus de cette pression de la communauté internationale, le président de l‘ANC compte sur la pression populaire à travers des manifestations pour fair fléchir « le régime en place » qui visiblement, selon lui, ne veut pas que ces réformes se fassent.

Toutefois, Jean-Pierre Fabre estime que la meilleure stratégie électorale face à l’attitude du pouvoir en place, c’est un front unique de l’opposition aux prochaines élections présidentielles, stratégie sur laquelle les leaders de l’opposition travaillent déjà, a-t-il rassuré.

« Avec cette stratégie, il nous faut maintenant obtenir l’amélioration du cadre électoral, pour permettre à ce que les élections de 2015 se déroulent dans une certaine transparence et dans l’équité », a-t-il ajouté.

Pendant que M. Fabre est en tournée en Europe, le Collectif Sauvons le Togo (CST) au sein duquel se retrouve son parti, a tenu à Lomé une conférence de presse mercredi dernier pour lever le voile sur « ce qui s’est réellement passé à l’assemblée nationale » et annoncer ses futures intentions pour que « la lutte soit gagnée ».

Gaël N.

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*