Il est
Flash info :: | Togo: deux militaires et deux adolescents tués dans des violences à Sokodé (gouvernement) | | Violences du 16 octobre à Sokodé: le Gouvernement dénonce “des actes à visée terroriste“ et avance le chiffre “d’une vingtaine de blessés enregistrés parmi les civils et les forces de sécurité“ (communiqué). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Justice : Le député Targone Sambrini N’Wakin « arrêté » ce dimanche et entendu à la gendarmerie nationale

image_pdfimage_print

targone

Le député Targone Sambrini N’Wakin, déchu de son immunité parlementaire jeudi dernier, suite à la demande du Procureur de la République, a été « arrêté » ce dimanche par des gendarmes, a indiqué à l’Agence Savoir News Me Dodji Apévon, l’un de ses avocats.

 

« M.Targone a été arrêté ce dimanche. Actuellement nous sommes à la gendarmerie où il est entendu », a déclaré Me Apévon joint au téléphone par la rédaction de l’Agence Savoir News.

 

Membre du Parti Démocratique Panafricain (PDP, opposition), M.Targone avait été élu dans la Préfecture de Dankpen (nord) lors des élections législatives du 25 juillet dernier.

 

Il est poursuivi pour « troubles à l’ordre public, violences volontaires, complicités de violences volontaires, homicide volontaire, complicité d’homicide volontaire, destruction volontaire par incendies, complicité de destruction volontaire par incendies, vols qualifiés, et complicité de vols qualifiés ».

 

Il est reproché au député d’avoir « appelé les populations de Dankpen au soulèvement, à la haine raciale, à la désobéissance civile ». Il leur aurait demandé « de chasser tous les Peuhls résident dans la Préfecture et de s’en prendre physiquement à ceux qui leur résisteraient ».

 

Le député aurait également, « demandé aux jeunes gens, de désobéir aux autorités locales, administratives et aux forces de l’ordre et de sécurité (gendarmerie et douanes) et aux populations de ne pas payer les taxes ».

 

M.Targone a toujours rejeté en bloc, toutes ces accusations et demandé une commission d’enquête.

 

Rappelons que les députés de l’opposition avaient dénoncé la procédure adoptée par l’Assemblée nationale pour lever l’immunité du député. Ils avaient tous boycotté le vote, en signe de protestation. FIN

 

En Photo : Targone Sambrini N’Wakin

 

Edem Etonam EKUE

 

Savoir News

 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 8 juin 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer