L’ Anc n’accepte pas l’élection de Tafa Tabiou à la tête de la Ceni

image_pdfimage_print

isabelle_ameganvi


L’Alliance nationale pour le changement (ANC) n’est pas d’accord avec l’élection de l’actuel président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). La deuxième vice-président du parti Isabelle Ameganvi se justifie par le fait que ce sont les proches du parti au pouvoir qui ont été toujours à ce poste.
 
Selon la vice-présidente de l’Anc dans le cadre de toutes les élections organisées au Togo la Ceni a été toujours présidée par la majorité. << Nous avons estimé que pour une fois que l'opposition aussi la préside. Pour voir s'il aura encore des contestations. Ce qui à notre sens a été tout à fait normal >>, a-t-elle avancé. Aussi le parti a-t-il boudé l’élection qui a conduit Issifou Tafa Tabiou à la tête de la Ceni.
 
Par ailleurs elle a justifié le fait que son parti ait boudé cette élection par le principe selon laquelle  »là-bas à la Ceni c’est le consensus qui doit prévaloir si on passe au vote cela veut dire qu’il y a problème ». Elle a ajouté qu’il y a eu contestation étant entendu que l’opposition ne veut plus être complice des irrégularités dans les élections à venir.
 
Le nouveau bureau exécutif de la Commission Electorale nationale indépendante (Ceni) présidé par Issifou Tafa Tabiou a été
officiellement présenté à la presse mardi à Lomé à l’issue de la première réunion plénière dirigée par le nouveau président.
 
Africahotnews
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*