Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

L’APDHDS de Nicodème Habia exige la démission du gouvernement Ahoomey-Zunu 2

image_pdfimage_print

Nicodeme_Habia_500x350


Les propos tenus par le premier ministre, Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu en début de ce mois de février devant le personnel de la santé du Centre hospitalier régional (CHR) Lomé-Commune, continue de susciter des réactions.A la suite des fonctionnaires de la Synergie des travailleurs du Togo (STT) qui grèvent les 11, 12 et 13 février 2015 pour exprimer leur mécontentement contre ces propos, l’Association pour la promotion des droits de l’homme et le développement social (APDHDS) réclame la démission du gouvernement Ahoomey-Zunu 2.

Dans un communiqué dont copie a été faite à l’Agence de presse Afreepress, l’association présidée par l’ancien député, Nicodème Habia n’en revient pas de « l’arrogance et des manipulations orchestrées par le pouvoir pour démobiliser et désorganiser les syndicats face à leur légitime revendication».

Pour l’APDHDS, le relèvement « sensible » du pouvoir d’achat de la population et des travailleurs « est devenu plus qu’une nécessité ».

« Aucun développement économique n’est fiable si la valeur humaine n’est au centre de ses préoccupations parce qu’aujourd’hui, le Togo a besoin de l’émergence d’une classe moyenne pour promouvoir son économie par la consommation », relève le communiqué.

Au lieu de ceci, souligne-t-il, les dirigeants togolais s’emploient « bec et ongle » à mobiliser les fonds pour des dépenses « futiles » en restant « sourds » aux revendications sociales, alors que, conclut-il, « la situation socio-économique continue par se dégrader au bon gré des dirigeants qui demeurent insensibles aux efforts inlassables consentis par la population togolaise en général et les travailleurs toutes tendances confondues en particulier ».

Joseph A.

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 12 février 2015


Catégorie(s) : Politique
Tags : , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer