Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



L’Appel des patriotes décline son agenda

image_pdfimage_print

fulbert-atisso_500

©   togoactualite |  L’Appel des patriotes, le mouvement citoyen dirigé par le journaliste-écrivain Fulbert Sassou Attiso a rencontré la presse cet après midi au centre Brother Home de Lomé. Il s’agit pour M. Attisso et les siens de faire le point des activités menées par ce mouvement depuis qu’il a décidé de quitter un temps soi peu sa tournée d’explication en direction des populations.

C’était également l’occasion pour l’Appel des patriotes de décliner son agenda pour les mois à venir. Ainsi l’Appel des patriotes entend consolider le groupe de travail qu’il a mis en place avec la Coalition Arc-en-ciel, OBUTS et Sursaut Togo pour se pencher sur l’organisation des états généraux de l’opposition.

« Nous continuons par tendre la main au CST pour que le CST puisse rejoindre le groupe pour qu’ensemble nous puissions développer ce que nous appelons l’union de l’opposition. Le rapport de force qui va nous permettre d’aller demander les réformes », a déclaré M. Attisso regrettant que le CST n’ait pas encore rejoint le mouvement.

L’Appel des patriotes a déjà organisé sous l’auspice d’une personnalité religieuse une rencontre préparatoire des états généraux de l’opposition, une rencontre qui jusqu’à présent est boycottée par le CST.

Selon, les responsables du mouvement, dans les prochaines semaines, l’Appel des patriotes va reprendre ses meetings de conscientisation des populations afin que ce soit « les populations elles-mêmes qui amènent l’opposition à ce grand rassemblement ».

Autre point à l’agenda de l’Appel des patriotes, une journée de réflexion avec les intellectuels et les populations pour une réflexion commune sur la manière d’amener l’opposition à cette union. Si jusqu’à présent le Collectif Sauvons le Togo (CST) semble bouder l’initiative, ce n’est pas pour autant qu’on veut tirer un trait sur le Collectif à l’Appel des patriotes.

« Nous pensons que le CST est un acteur majeur de l’opposition et nous ne pouvons pas laisser le CST sur le quai. Nous continuons toujours par tendre la main au CST afin que soit le CST qui rejoigne le groupe de travail que nous avons mis en place ou que ce soit nous qui rejoignons le CST, si tant est que le CST se met dans un projet d’union plus élargit », souligne M. Attisso. Mais il précise l’absence du CST n’entrave pas la tenue des états généraux de l’opposition.

Crée le 19 septembre dernier, l’Appel des patriotes œuvre pour un programme de société commun, une candidature commune de l’opposition togolaise dans la perspective de la présidentielle de l’année prochaine.

Depuis sa création, l’Appel a déjà rencontré des partis ou regroupements politiques comme Arc-en-ciel, Sursaut-Togo, la CDPA-BT, et des personnalités politiques à l’instar des anciens premiers ministres Edem Kodjo, Yaovi Madji Agboyibo, ou Jean-Pierre Fabre à titre personnel.

 

Commentaires

comments

Publié le 26 mars 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer