Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Le MCD appelle Edem Kodjo, Me Yawovi Agboyibo, Léopold Gnininvi et Bassabi Kagbara à la rescousse de l’opposition

image_pdfimage_print

Tchassona-Mohamed-Traore


Les querelles qui secouent les partis de l’opposition parlementaire doivent nécessairement avoir un dénouement pour que l’opposition puisse réaliser l’alternance politique en 2015 au lendemain du scrutin résidentiel.
 
Pour y arriver, les anciens premiers ministres togolais, Edem Kodjo et Me Yaovi Agboyibo, le professeur Léopold Gnininvi et Bassabi Kagbara doivent prendre langue avec l’Alliance nationale pour le changement (ANC), le Comité d’action pour le renouveau (CAR) et l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI) afin qu’un modus vivendi soit trouvé.
 
C’est l’appel que le Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD) a lancé ce samedi au cours d’un meeting de sensibilisation organisé sur le terrain d’Agoè (banlieue nord de Lomé) à l’intention des populations togolaises, a constaté sur place un reporter de l’Agence de presse Afreepress.
 
« Nos quatre (4) anciennes personnalités ont toujours été aux premières œuvres du combat pour la démocratie au Togo mais malheureusement, depuis quelques années, elles ne disent plus rien sur les problèmes de l’opposition alors qu’elles peuvent encore agir », a laissé entendre le président du MCD, Mohamed Tchassona Traoré.
 
Seule cette voie peut permettre selon lui d’obtenir les réformes avant la présidentielle et de réunir l’opposition.
 
« Il n’y a aucune compromission dans tout ce qu’on peut faire pour avoir les réformes. Les reformes sont vitales et aucun sacrifice n’est trop grand sur les sacrifices qu’il faut faire pour avoir les réformes. Je demande à ces doyens de nous amener, de nous accompagner pour cette lutte que nous ne cessons de mener », a-t-il précisé.
 
Le MCD a exhorté tous les partis qui ont fait déjà l’option de candidature de se mobiliser pour accompagner ces « sages » dans cette option.
 
Si les réformes ne sont pas faites, estiment les responsables du MCD, l’opposition prendra le moment venu une résolution. Le MCD se dit contre toute idée de boycott de ces élections d’avril prochain.
 
Le parti de Me Tchassona Traoré a informé les populations qu’il a écrit à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), l’organe qui organise et supervise les élections au Togo pour lui signifier les doutes qu’il a sur sa fiabilité.
 
« Depuis que cette CENI politique existe, l’opposition n’a jamais gagné des élections à proprement parler. Est-ce parce que les populations ne votent pas pour nous autres de l’opposition ? », s’est interrogé le notaire.
 
Bernadette A
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 21 février 2015


Catégorie(s) : Politique
Tags : , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer