Les centrales syndicales déposent un préavis de grève de 48h

image_pdfimage_print

stt_base


© togoactualite – A force d’user de dilatoire et du mépris contre les revendications sociales des travailleurs togolais, le gouvernement a réussi à les unir contre lui. Mais c’est surtout la sortie hasardeuse du Premier ministre Ahoomey-Zunu qui a été déclencheur de cette d’indignation dans le monde des travailleurs où désormais il ne passe pas de jours où on n’annonce pas un préavis de grève.
 
Après la nouvelle centrale syndicale, la STT, qui appelle les travailleurs à observer de nouveau à partir de ce mercredi 72 h de grève, c’est le tour de ses ainés, les six centrales syndicales réunit au sein de la Coordination des centrales syndicales du Togo (CCST) à savoir CNTT, UGSL, CGCT, UNSIT, GSA et CSTT qui viennent de déposer un préavis de grève à l’intention du gouvernement.
 
Ces centrales syndicales qui après avoir longtemps dormi, se réveillent enfin de leur sommeil à la suite de la création de la nouvelle centrale syndicale pour déposer un préavis de grève.
Pour les signataires de ce préavis « depuis le 25 janvier 2013, les négociations s’éternisent, avec des rencontres gouvernement-organisations syndicales qui s’enchainent sans résultats, des travaux de comités techniques mis en place sur la grille qui restent sans suite ».
 
Tout en se satisfaisant de l’annonce faite par le gouvernement de payer 909 millions de CFA au titre de la différence observée sur les salaires payés en 2014, la Coordination des centrales syndicales du Togo (CCST), appelle à la satisfaction immédiate de la revendication principale à savoir, le redressement de la grille indiciaire sur les deux augmentations du SMIG en plus de l’intégration des 20.000 F et 30.000 F pour l’année 2015 et la signature du décret d’application du nouveau statut général de la Fonction publique.
 
Par conséquent, la CCST dépose un préavis de grève d’avertissement de deux jours pour exiger la satisfaction des revendications sus- mentionnées au plus tard le 24 février 2015.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*