Les conditions de vie des Togolais se sont améliorées, mais restent précaires, selon un sondage d’Afrobaromètre

image_pdfimage_print

sondage_afr_barometre

Le réseau « Afrobaromètre » en collaboration avec le Centre de Recherche et de Sondage d’Opinion (CROP) a procédé ce mardi à la première dissémination des résultats de la série 6 des enquêtes Afrobaromètres au Togo, a constaté une journaliste de l’agence Savoir News.

 

Plusieurs personnalités étaient présentes dont le représentant du ministère de la santé, des responsables d’organisations de la société civile dont la Directrice Exécutive de l’Ong ASI-Togo, Mme Marthe N’diaye Kengbo.

 

Des représentants des partis politiques dont ceux du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) et du parti UNIR (Union pour la République, parti au pouvoir), ainsi que des journalistes étaient également présents.

 

Le sondage scientifique d’opinion qui fait l’objet de la dissémination a été réalisé par CROP, le partenaire national de l’Afrobaromètre du 12 au 24 octobre 2014.

 

Selon l’enquête, les conditions de vie des Togolais se sont améliorées, mais restent précaires.

 

Le sondage révèle qu’il y a eu une légère avancée dans les conditions de vie des togolais dans certains domaines comparativement au sondage de 2012. Cependant malgré ces avancées, les conditions de vie des togolais restent mauvaises.

 

Selon le sondage, 32 % des togolais déclarent que leur propre condition de vie actuelle est bien comparativement à 19% qui le déclarent en 2012. 43% des togolais seulement mangent à leur faim et 68 % des togolais pensent que les partis politiques sont plus soucieux de leurs propres ambitions que l’intérêt du peuple.

 

Il y a 41% des togolais qui ont plusieurs fois manqué de médicaments ou de soins médicaux en 2014 contre 39% en 2012.

 

A la question de savoir quels sont les problèmes les plus importants auxquels le pays fait face et auxquels le gouvernement devrait s’attaquer ….. 43% des togolais soulèvent le problème de santé, 34% celui du chômage et de l’éducation.

 

Selon M. Hervé Akinocho, le chargé des recherches à CROP, ce sondage vise à mettre à la disposition des décideurs et des journalistes, l’opinion de la population.

 

« Ceci pour que les décideurs s’en servent dans leurs décisions et que les journalistes l’utilisent comme objet de sensibilisation », a-t-il souligné.

 

Soulignons qu’Afrobaromètre est un réseau de chercheurs non partisans qui mène des enquêtes d’opinion publique sur la démocratie, la gouvernance, les conditions de vie économiques et d’autres questions annexes. Il a commencé ses travaux en Afrique depuis 1999 avec 12 pays d’Afrique et est à sa 6ème édition. Le Togo a intégré le réseau en 2012 et est à sa 2ème édition.

 

L’équipe d’Afrobaromètre au Togo est dirigée par le CROP. Aujourd’hui le réseau travaille avec 35 pays d’Afrique. FIN

 

Cynthia ZANKPE

 
source : savoir news
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*