Les employés de la société Nina en cessation de travail pour cause de mort

image_pdfimage_print

nina


Les employés de la société Mèches Nina à Lomé ont arrêté le travail ce vendredi pour protester contre les conditions « difficiles » imposées par leur employeur et qui a conduit, selon eux, il y a quelques heures, au malaise d’une employée et ensuite à sa mort.
 
Selon un confrère de la radio Kanal FM sur les lieux, il s’agit d’une femme enceinte qui a fait une crise à laquelle elle n’a pas survécu lorsqu’elle a été dépêchée au CHU Sylvanus Olympio.
 
« Bien portante ce matin quand elle est arrivée au travail, elle a commencé par se sentir mal et a demandé à rentrer à la maison. Mais le chef de session aurait refusé de lui accorder la permission. Continuant le travail, elle a commencé à suer et est tombée par la suite. C’est au CHU Sylvanus Olympio a rendu l’âme », a-t-il recueilli des camarades de la même session.
 
Selon les employés en débrayage spontané, dans certaines sessions de la société, les employés sont obligés de rester debout durant toutes les heures de travail, du matin jusqu’au soir. Une exigence de l’employeur pour inciter les employés à mieux produire. Pour eux, « la mort de la dame est la conséquence directe de ces conditions de travail ».
 
Selon les informations, les responsables de la société sont empêchés par les manifestants de sortir et seraient en réunion de crise.
 
(photo de la devanture de la société Nina)
 
Telli K
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*