Les partis extra-parlementaires et la société civile ont leurs représentants à la CENI

image_pdfimage_print

vote_as_nat


© togoactualite – Outre l’élection des membres de la Cour constitutionnelle, l’Assemblée nationale est appelée a élire, au cours de cette séance extraordinaire les membres de la CENI. La séance marathon qui a duré près de dix heures de temps n’a pas permis aux députés de doter le pays d’une nouvelle CENI.
 
Seuls les représentants de la société civile et de l’opposition ont été élus avant que la séance ne soit suspendue pour reprendre mercredi prochain. A l’origine du blocage, les députés de l’opposition reprochent au pouvoir de ne pas respecter les négociations de couloir qui voudraient qu’un représentant de la CDPA, en l’occurrence M. Sebabi Boutchou soit élu au titre de l’opposition parlementaire. Mais le pouvoir a sacrifié cette entente pour porter son choix sur un protégé de l’UFC, M. Akpotsui.
 
Face à cette situation, le groupe ANC-ADDI demande à la majorité de ne pas s’immiscer dans la répartition des cinq sièges revenant à l’opposition. Mais UNIR n’est pas prête à lâcher son allié au sein du gouvernement.
 
Les élus partis extra-parlementaires
 
Akpotsui Adani Extase (64 voix)
Kolani Lardja Kinon (89 voix)
Tchala Biaou (86 voix)
 
Les élus au titre de la société civile
 
Date Yao (85)
Mme Nimon Batchassi (88 voix)
Tabiou Taffa Issifou (89 voix)
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*