Les pays de la CEDEAO harmonisent les politiques nationales de gestion des eaux à Lomé

image_pdfimage_print

cedeao_harmonisation_eau


La majorité des pays de l’espace de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) partage au moins un cours d’eau et pour cela, ils vont désormais agir à partir d’une stratégie harmonisée des politiques nationales de gestion des ressources des eaux.L’information a été donnée ce 19 février 2015 à Lomé au cours de la 9ème session du comité technique des experts sur la gestion des ressources en eau en Afrique de l’ouest.
 
Durant deux (2) jours, les participants venus des 15 pays de la communauté ont à produire un document guide sur la gestion intégrée des ressources en eaux, ce qui prendra en compte les réalités socioéconomiques et les ressources disponibles de chaque pays membre de l’espace ouest africain.
 
« La gestion des ressources doit être commune. Nous devons mettre ensemble nos efforts, les programmes et les politiques pour développer les bassins d’eau dont nous disposons dans la sous-région ouest africaine », a insisté, Lapodimi Atouga, Commissaire chargé de l’Agriculture, de l’environnement et des ressources en eaux dans la CEDEAO.
 
Pour le point focal de la gestion intégrée des ressources en eaux au Togo, Akakpo Wolou, le Togo a réalisé d’importantes avancées ces dernières années surtout avec la création de l’autorité du bassin du Mono en décembre 2014.
 
A titre de rappel, l’espace CEDEAO regroupe 25 bassins frontaliers sur les 60 dont dispose le continent africain 
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*